Parution au JO de l’arrêté de privatisation de GDF

L’arrêté de privatisation de Gaz de France a été publié ce jeudi au Journal officiel, suite à l’approbation définitive de la fusion avec Suez par les actionnaires respectifs des deux groupes.

"Le transfert au secteur privé de la majorité du capital de la société Gaz de France s’effectuera par fusion-absorption de la société Suez", indique notamment cet arrêté daté du 16 juillet et signé par la ministre de l’Economie Christine Lagarde.

Cette fusion a été approuvée respectivement à plus de 99% par les actionnaires de Suez et GDF. Avec 35,6% du capital (contre 80,2% actuellement), l’Etat français sera le premier actionnaire du nouveau groupe énergétique, suivi par le groupe belgique Bruxelles Lambert (5,3%).

Le 22 juillet, le nouveau groupe sera mis en Bourse, en même temps que la branche des activités eau et déchets de Suez, Suez Environnement.

Concernant le dossier British Energy, le nouveau PDG de GDF Suez a indiqué dans un entretien aux Echos, ne pas être intéressé "si l’idée reste de vendre British Energy en un seul bloc." Et d’ajouter "cela supposerait au préalable un énorme travail de diagnostic, et à brève échéance un investissement très lourd, dans un secteur où le moindre problème coûte très cher. Cela n’entre pas dans notre stratégie." Par contre "site par site", cela reste une opportunité envisageable.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz