Enerzine

Pavegen a converti la foulée des marathoniens de Paris en électricité !

Partagez l'article

Le groupe Schneider Electric a annoncé avoir chargé une entreprise britannique en technologies propres de capturer l’énergie cinétique des coureurs et spectateurs du Marathon de Paris Schneider Electric qui a eu lieu dimanche dernier.

Pavegen Systems a installé plus de 25 mètres de ses pavés capteurs d’énergie sur la piste de course, les plateformes pour spectateurs, et dans d’autres endroits clés du parcours.

Cette conception innovante a permis de convertir l’énergie cinétique des pas en électricité avant d’être conservée dans une batterie ou utilisée dans le but de faire fonctionner des applications telles que l’éclairage des rues, publicités, panneaux d’information, et technologies de communication. Ainsi, la pression d’un pas courbe les pavés Pavegen de 5 mm, convertissant jusqu’à 8 watts d’énergie cinétique lors de la durée d’un pas, c’est à dire 8 joules.

Installés sur plusieurs sites autour du monde, dont les Jeux de Londres en 2012, ces pavés contiennent une technologie sans fil permettant de transférer des données sur les quantités d’énergie renouvelable générée par chaque unité. L’information peut être envoyée à n’importe quel site web accessible sur smartphone ou ordinateur. Lors du marathon, les données ont été affichées sur des écrans géants placés à des points stratégiques du parcours.

Pavegen a converti les pas des marathoniens de Paris en électricité !

"Pavegen pourrait jouer un rôle clé dans les villes intelligentes du futur. Imaginez que vous rendre au travail en courant ou en marchant puisse aider à créer la lumière de votre voyage retour à la maison le soir. L’installation du marathon aidera plus de communautés et d’organisations à voir l’opportunité d’un nouveau type de technologie énergétique indépendante et viable, que les gens aiment utiliser, et qui permet une contribution basse en émission de carbone là où il y a beaucoup de passage et de pas, et ce peu importe le temps qu’il fait" a indiqué Laurence Kemball-Cook, 27 ans, inventeur de la technologie et PDG de Pavegen Systems.

Pavegen a converti les pas des marathoniens de Paris en électricité !

Lors du Marathon de Paris le dimanche 7 avril, les pavés Pavegen ont été étendus sur les Champs-Elysées afin de former une section à énergie renouvelable, où 50.000 coureurs étaient en compétition. Les pavés Pavegen ont également été installés à l’entrée Running Expo où les compétiteurs collectent leurs numéros de course, dossards et puce électronique de chronométrage, et où les visiteurs peuvent accéder aux stands et points d’information avant et pendant la course.

Enfin, les spectateurs de la course annuelle parisienne ont pu participé grâce à des plateformes d’observation générant de l’énergie de chaque côté de la course. Ces ‘nacelles d’énergie’ avaient pour objectif d’inciter les spectateurs à utiliser la technologie à récolte d’énergie ainsi qu’à en savoir plus sur les unités Pavegen.

"Nous avons un produit révolutionnaire," a conclu Kemball-Cook. "Nos partenaires dans l’énergie et l’infrastructure ont rapidement réalisé le potentiel d’un système pouvant être intégré en toute simplicité et discrétion dans l’architecture existante afin de générer de l’électricité, sans être relié au réseau électrique. Cette installation représente un nouvel événement clé dans la stratégie de développement haut de gamme de la solution énergétique unique de Pavegen."


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    5 Commentaires sur "Pavegen a converti la foulée des marathoniens de Paris en électricité !"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    De passage
    Invité
    .. de bêtise ! 5mm sur un pas typique de 50cm font 1% de pente équivalente. Sur 10mètres ça fait 0.1m pour un poids de 600N ou 60Joules/personne. 10,000 gus par jour font 0.17KWh et max 50KWh par an. Valeur énergétique 6€/an. Avec un amortisement de 8% cela cesse d’être rentable si le coût du matériel investi dépasse 50€ par 10m de tapis. Pas même le prix d’une moquette bas de gamme ! et il y a les convertisseurs électriques, les batteries en sus… Cela doit coûter 5000€ au moins pour 10m. Celui qui a eu cette idée est un… Lire plus »
    Baltimore
    Invité

    Le seul bémol dans cette idée d’écolier , c’est qu’ils devront payer les piétons pour fabriquer quelques Watts par jour , car le système est plutot fatigant et donc pas gratuit , et déjà éssayé en Espagne il y a plus de trois asns . Non sans déconner ! vous avez pas autre chose à nous proposer ! Ah si pendant le tour de France 2013 les coureurs vont charger de petites batteries qu’ils remettrons à chaque étape pour les véhicules électriques d’accompagnements !

    Re-benjamin
    Invité

    Il n’y a pas meilleur énergie renouvelable que celle que l’on ne consomme pas ! cherchons tout d’abord à reduire nos consommations plutôt qu’à faire du business de com sur des projets loufoques

    Eric214
    Invité

    Ce type d’article concernant des systèmes dignes des shadocks me pose question. Soit la Rédaction publie n’importe quel communiqué de presse, sans esprit critique, et par manque de compétences techniques. Dans ce cas, proposez des stages à des élèves ingénieur, pour faire des petits calculs comme celui de « Depassage », et trier vos informations. Soit, les articles ne sont que le prétexte à lancer de joyeuses discussions dans les commentaires. Dans ce cas, c’est réussit ! Plus c’est gros, plus cela ferra réagir les lecteurs !

    Bob1
    Invité

    si jamais personne n’ose se lancer dans des systèmes qui au premier abord peuvent paraitre absurdes, on n’avancerai pas bien vite dans l’innovation ! Ok c’est cher et inutile, mais peut etre que dans 20 ou 30 ans l’experience acquise avec ces machine à gaz sera utilisé pour faire quelque chose de viable. C’est une chose de ne pas céder a l’emballement enthousiaste du PDG ou du chargé de com de l’entreprise, mais dénigrer leur travail c’est bien moche

    wpDiscuz