PetroAlgae croit fermement au marché des algocarburants

La compagnie californienne PetroAlgae a remporté mardi le prix "Sustainable Biofuels Technology Award" (technologies des biocarburants durables) dans la catégorie des fournisseurs de technologie à l’occasion du World Biofuels Markets 2009 qui s’est tenu à Bruxelles.

PetroAlgae s’efforce ainsi de démontrer la viabilité commerciale à court terme des biocarburants à base d’algues, car contrairement au maïs et au soja, les algues ne rivalisent pas avec l’approvisionnement alimentaire. La firme utilise pour cela des souches de micro-algues choisies de façon naturelle afin de produire une croissance rapide et un rendement supérieur en huile.

Ces végétaux consomment le CO2 (2,2 fois leur propre poids) et ne laissent aucun déchet toxique lors du processus de récolte. Essentiellement neutres en carbone, les algues sont également de 25 à 100 fois plus productives que toute autre matière première utilisée pour les cultures.

PetroAlgae croît fermement au marché des algocarburants

"Chez PetroAlgae, nous sommes fiers de dire qu’il est possible de satisfaire à la demande mondiale en diesel de manière rentable et en n’utilisant qu’une portion relativement restreinte de terres, et ce, grâce à un carburant de rechange neutre en carbone." a indiqué le Dr John Scott, président de PetroAlgae.

"Même si le verdict final n’a toujours pas été rendu au sujet des perspectives à long terme du marché des algocarburants, nous avons atteint presque tous les objectifs que nous nous étions fixés", affirme John Scott. "Nous n’avons jamais été aussi confiants en notre modèle d’entreprise et notre capacité à rivaliser avec les autres matières premières à base de biodiesel. D’ailleurs, nous nous attendons à ce que nos installations pilotes à l’échelle commerciale soient complètement opérationnelles d’ici les prochains mois."

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "PetroAlgae croit fermement au marché des algocarburants"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Dlabaaalle
Invité

Les arguments pour les algues ont deja été entendu des dizaines de fois. De nombreuses recherches ont ete faites depuis les années 70 mais le point noir est le difficle retrait de l’eau qui empèche leur compétitivité.  Ont-ils trouvé une solution ?

Denlaf
Invité

C’est effectivement une avenue à explorer, sinon un projet à finaliser, d’autant plus que cette technique n’est pas en compétition avec l’approvisionnement alimentaire. De plus, il semble que le critère productivité soit au rendez-vous. Je vous propose de consulter mes articles sur les énergies renouvelables ; http://www.denis-laforme.over-blog.com

Patrick25
Invité

Allez y bande de nuls, produisez en masse des algues. Une fois que ces dernières auront réussi à quitter les milieux de production et se répenderont en rivières, en mer, la vitesse de reproduction fera des ravages et contaminera toute l’eau comme c’est déjà le cas dans certaines régions !

Thierry2009
Invité

A 10 euros le litre (1590 euro le baril), la compétitivité est encore très lontaine. A Sober Look at Biofuels From Algae

marcob12
Invité
@ Thierry2009 J’ai lu l’article que vous proposé avec intérêt. Ses conclusions me semblent moins tranchées que votre ligne un peu lapidaire. La filière dont parle l’article a encore pas mal de chemin à parcourir, certes, mais celle des “fermenteurs” (digesteurs) est déjà plus proche de la faisabilité et la valorisation du “cake” (pâte d’algues) me semble mauvaise (je lui ferais subir une méthanisation et vendrais le reliquat sous forme d’engrais). L’industrie trouvera les moyens de se rapprocher des coûts d’un pétrole cher. Clairement si la filière cherche à prolonger le moteur thermique pour automobile je ne donne pas cher… Lire plus »
Pinch
Invité

Bonsoir, Si les algues utilisées sont locales ( on peut le supposer, rapport efficacité/ milieu)et non génétiquement modifiés façon MONSANTO il y a surement peu de chance d’avoir droit à une contamination malvenue. Reste que je partage un peu votre point de vue car il y a fort à parier que certains vont faire joujou de façon inconsciente. L’alguocarburant semble être la seule solution pour remplacer le pétrole, non?

wpDiscuz