Photo insolite : un système de transmission de courant de 26 m de haut

L’industriel ABB a présenté fin février un nouveau système de transmission de puissance en courant continu de 1.100 kilovolts ou 1,1 million de volts, s’élève à 26 mètres au-dessus du sol, soit l’équivalent d’un immeuble de sept étages.

Plus la tension est élevée moins l’ampérage requis pour délivrer la même puissance est important, et la diminution de l’ampérage entraînant une réduction des pertes, davantage de puissance peut arriver jusqu’au client final.

Un tel système pourrait délivrer environ 10.000 MW sur plusieurs milliers de kilomètres avec des pertes minimes.

En augmentant la distance entre le sol et les parties sous tension, les propriétés d’isolation de l’air peuvent être utilisées pour améliorer les performances d’isolation des produits CCUHT 1 100 kV.

Ainsi, la majorité des systèmes est située à une distance importante du sol : les filtres à 26 mètres, les sectionneurs de dérivation à 14/16 mètres, les limiteurs de surtension à 16 mètres et les condensateurs de couplage à 18 mètres.

Photo insolite : un système de transmission de courant de 26 m de haut

Pour développer le système, de nombreux défis techniques ont dû être relevés dont le transformateur convertisseur de courant continu à ultra haute tension (CCUHT) de 1.100 kV, un composant clé du système.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Photo insolite : un système de transmission de courant de 26 m de haut"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
De passage
Invité

Un calcul simple permet de vérifier l’information. 10 000MW (1expw) sous 1millions de volts font 100 000 ampères ou 10A/mm². C’est beaucoup. Sur 1000km cela donne 3% de pertes Joules dans les conducteurs neufs, mais ils vieillissent. A deux conducteurs de polarité opposée, sur deux rangées de pylones distincts, 2 millions de volts, la perte reste donc de 3% par 1000km. C’est l’ordre de grandeur des pertes économiquement acceptables en réseau classique en fonctionnement permanent. Pour 5000km, on aurait 15% de pertes, là on dira non. C’est quand même un beau résultat.

De passage
Invité

Un calcul simple permet de vérifier l’information. 10 000MW (1expw) sous 1millions de volts font 100 000 ampères ou 10A/mm². C’est beaucoup. Sur 1000km cela donne 3% de pertes Joules dans les conducteurs neufs, mais ils vieillissent. A deux conducteurs de polarité opposée, sur deux rangées de pylones distincts, 2 millions de volts, la perte reste donc de 3% par 1000km. C’est l’ordre de grandeur des pertes économiquement acceptables en réseau classique en fonctionnement permanent. Pour 5000km, on aurait 15% de pertes, là on dira non. C’est quand même un beau résultat.

De passage
Invité

ça fait 54000tonnes d’aluminium pour 1000km…

bolton
Invité

I=P/U I=10 000 000 000 / 1 100 000 = 9 091 Ampères 😉

chiedo
Invité

J’ai du mal a comprendre le principe. Sa ressemble a une grosse bobine tesla pour moi. Comment est transférer le courant, radio, induction, champ magnétique, micro ondes ? Comment le récupère t’ont ? Es qu’on peu faire rouler des voitures sans fil avec ça ? Des effets sur la santé ? je vois déjà les électro sensible débarquer avec leurs gros sabots …

crolles
Invité

Attention Erreur de calcul : 10 000MW font 1E10 et non 1E11 De ce fait les pertes qui varient en I² sont 100 fois plus faibles que ce que vous indiquez. Soient 0.03% par 1000km. Ca change tout Cdlt

wpDiscuz