Enerzine

Photovoltaïque à concentration : le CX S540 peut atteindre 61,2 kW

Partagez l'article

Les français Exosun et Soitec se sont associés pour proposer un nouveau système de modules photovoltaïques à concentration (CPV), composé d’un tracker assemblant 18 à 24 modules CPV et présentant une puissance unitaire pouvant atteindre 61,2 kW.

Déjà commercialisé par les deux entreprises, il équipera la majorité des projets CPV que le ministère français de l’énergie a sélectionnés au terme du deuxième appel d’offre sur les installations photovoltaïques de grande taille que la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) avait lancé en mars 2013.

Depuis 2 ans, Exosun et Soitec ont uni leurs expertises et conjugué leurs savoir-faire pour développer cette offre complète.

Exosun a conçu et développé des trackers solaires à deux axes bénéficiant d’une précision de suivi de 0,1°, basée sur un système de pilotage breveté. Dénommés Exotrack® CPV, ils combinent performance technique et économique pour exploiter tout le potentiel des modules CPV de Soitec.

Les transmissions mécaniques, la tolérance des pièces et les procédures d’assemblage ont été conçues pour être pratiques, flexibles et modulaires lors de leur implantation à grande échelle. Ces trackers s’intègrent selon ses promoteurs "parfaitement dans le paysage, avec une installation et une maintenance simples, rapides et faciles."

Reconnue mondialement dans la technologie photovoltaïque à concentration, l’entreprise Soitec a quant à elle mis au point des modules atteignant une efficacité de 31,8%. Grâce à l’utilisation de lentilles de Fresnel, la lumière y est concentrée 500 fois avant d’atteindre les cellules à triple jonction qui assurent la conversion du rayonnement solaire en électricité. L’emploi de matériaux très résistants, comme le verre et le métal, assure la robustesse et la durabilité de chaque module.

En combinant la performance des trackers Exosun et des modules Soitec, les systèmes CX S540 maximisent la production d’électricité en utilisant un minimum d’espace foncier et en ne dépassant pas 4,5 mètres de hauteur.

Pour Jean-Noël de Charentenay, Directeur Business Développement d’Exosun, "Les appels d’offres portant sur les installations photovoltaïques de plus de 250 kWc au sol émis par la CRE ont été mis en place par le Gouvernement français pour construire une filière solaire en France, en favorisant notamment les technologies innovantes comme le CPV avec un volume total d’au moins 60 MW. Cette collaboration avec Soitec illustre la manière dont deux leaders français contribuent à la structuration d’une filière industrielle française du photovoltaïque forte, porteuse d’une offre innovante et de grande qualité"

"Les projets qui seront construits en France participent à la transition énergétique du pays et serviront de référence à cette filière d’avenir pour lui permettre de conquérir des parts de marché à l’international. A travers cette coopération conduite avec Exosun, nous sommes heureux de montrer que la technologie CPV est à même de générer un nouveau dynamisme industriel grâce à l’innovation, et qu’elle représente un véritable relais de croissance" a conclu José Beriot, responsable du développement des projets Europe et Afrique de Soitec.


Partagez l'article

 



             

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    1 Commentaire sur "Photovoltaïque à concentration : le CX S540 peut atteindre 61,2 kW"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Pastilleverte
    Invité

    C’est français, c’est tout bon ! Plus sérieusement, un rendement effectif de 31,8%, là, ça commence à devenir plausible. Les « spots » de production efficients vont vite se raréfier, d’où : Deux questions restent soulevées : 1/ quel coût du kwh en acv ? 2/ ratio surface au sol utilisée / productionannuelle (en « tout compris », et si possible comparé à une centrale nucléaire ) Et en conclusion : Mix, mix, mix

    wpDiscuz