Enerzine

Photovoltaïque : cas concret de la ferme Kirch en Moselle

Partagez l'article

La ferme agricole KIRCH située à Schmittviller en Moselle vient d’étendre son installation photovoltaïque en toiture avec un nouveau projet de 1,2 MW.

Ce site d’une puissance totale de 1,45 MW permettra ainsi la production annuelle de 1.600 MWh d’électricité d’origine photovoltaïque, soit la consommation annuelle de 240 foyers, représentant 2,5 fois le nombre d’habitants du village.

La nouvelle installation d’une surface de 8.000 m2 se décompose en trois toitures pour une puissance de 1.200 kWc et de deux autres toitures pour une puissance de 250 kWc.

La centrale solaire complète est équipée de 5.796 panneaux Jinko Quantum 250Wc et de 3 onduleurs SolarMax 300TS et de 10 onduleurs SolarMax 35S. Le maitre d’œuvre est la société Sodipa Energie et la réalisation électrique a été confiée à Créaelec.

Après 5 mois de chantier, le démarrage de la centrale a eu lieu le 30 mai dernier, en moins de 20 minutes. Ce temps de mise en route très court a été rendu possible grâce à la simplicité du paramétrage des onduleurs SolarMax.

Souvent méconnu du grand public, l’onduleur est un élément indispensable aux systèmes photovoltaïques raccordés au réseau. Il ne sert pas seulement à transformer le courant continu en courant alternatif, mais constitue de plus en plus l’élément clé du rendement d’une centrale.

La récente installation se compose de 7 onduleurs centraux SolarMax, soit une puissance de 1 250 kW. Chaque toiture possédant la même inclinaison et la même orientation, le paramétrage des 300TS est en mode Single tracker, ce qui permet un rendement optimal. Ils ont été regroupés dans un seul et même local, lui-même à côté du local transformateur HTA de 1200 kVA.

Un système de monitoring proposé par SolarMax permet de suivre à distance la centrale de production. De plus, les coffrets ‘DC MaxConnect plus p‘ permettent à l’exploitant de suivre branche par branche l’évolution du générateur photovoltaïque.

Si dans le futur, ERDF envisage un paramétrage du cos phi (production ou consommation d’énergie réactive), l’installation avec les onduleurs seront en mesure de délivrer ou consommer cette énergie réactive en fonction de la demande d’ERDF. Cette modification du cos phi sera directement effectuée électroniquement par les onduleurs. La gestion du réactif aura un impact très minime sur la production d’énergie vendue à ERDF grâce à la conception sophistiquée des onduleurs.

Caractéristiques de l’installation photovoltaïque d’une puissance totale de 1,45MW :

– 5 796 modules Jinko Solar JKM-250P-60
– 3 onduleurs SolarMax 300TS
– 10 onduleurs SolarMax 35S
– 25 coffrets DC MaxConnect plus p
– Durée du chantier : 5 mois


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    1 Commentaire sur "Photovoltaïque : cas concret de la ferme Kirch en Moselle"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Guydegif(91)
    Invité

    Voilà encore une bel exemple à méditer, car même dans la partie Nord de la France, le Soleil peut travailler positivement ! Certains détails techniques autour des SolarMax donnent des visions d’avenir quant aux adaptations réseau potentiellement…Encourageant ! Bonne continuation ! A+ Salutations Guydegif(91)

    wpDiscuz