Photovoltaïque : la France en avance sur le calendrier

La publication du cahier des charges du 1er appel d’offres simplifié pour les installations photovoltaïques sur bâtiments entre 100 et 250 kWc (seuil équivalent à une surface de toiture comprise entre 1 000 m² et 2 500 m²) a été publié lundi sur le site Internet de la Commission de régulation de l’énergie (CRE).

Par ailleurs, le journal officiel de l’Union Européenne a publié le 30 juillet l’avis de marché pour les installations sur les grandes toitures au-delà de 250 kWc et les centrales au sol.

Depuis mars 2011, afin d’avoir un développement maîtrisé de la filière photovoltaïque, un nouveau dispositif de soutien est mis en place. Il vise un équilibre entre le développement d’une filière industrielle compétitive, notamment à l’export, l’amélioration des performances énergétiques et environnementales et la hausse du coût pour les consommateurs d’électricité.

Il prévoit une cible de nouveaux projets de 500 MW par an pour les prochaines années réparties de la manière suivante :

– 200 MW pour les installations sur toitures de surface inférieure à 1 000 m² de panneaux photovoltaïques ;
– 300 MW pour les autres installations (moyennes et grandes toitures et centrales au sol) ;

En fonction de la réalisation des projets, le gouvernement rappelle que la cible annuelle sera réexaminée mi-2012.

Le nouveau dispositif de soutien prévoit deux mécanismes distincts suivant le type d’installation :

Des tarifs d’achats, ajustés chaque trimestre, pour les installations sur bâtiments de moins de 100 kWc (seuil équivalent à une surface de 1 000 m² de panneaux photovoltaïques)

Depuis 1er juillet 2011 et conformément au mécanisme mis en place depuis mars 2011, les tarifs d’achat pour les nouveaux projets ont été révisés en fonction du nombre de projets du trimestre précédent.

Compte-tenu du grand nombre de projets déposés (56 MW pour les projets résidentiels ; 161 MW pour les projets non résidentiels), les tarifs ont été abaissés respectivement de 7,5 % et 9,5 %. Toujours d’après le gouvernement, "la prochaine révision aura lieu le 1er octobre 2011 et permettra d’adapter à nouveau les tarifs d’achat à la baisse rapide des coûts de fabrication."

Des appels d’offres pour les autres installations afin de soutenir le développement d’une filière d’excellence :

Pour les installations sur bâtiments entre 100 et 250kWc (équivalent à une surface de toiture comprise entre 1 000 m² et 2 500 m²), le cahier des charges a été publié le 1er août 2011.

Les offres seront sélectionnées uniquement sur le critère du prix de l’énergie avec des exigences industrielles et environnementales renforcées (normes de qualité, obligation de remise en état du site et de recyclage). Ce dispositif permet selon les autorités de "garantir une réponse rapide aux porteurs de projet et de prévenir une nouvelle bulle spéculative sur le segment concerné, grâce à un contrôle optimal des volumes". L’appel d’offres porte sur 300 MW et prévoit une puissance attribuée de 120 MW en mars-avril 2012 puis 30 MW par trimestre.

Pour les installations sur les grandes toitures au-delà de 250 kWc et les centrales au sol, la publication au journal officiel de l’Union Européenne de l’avis de marché est intervenue le 30 juillet, et le cahier des charges sera publié le 15 septembre 2011.

Afin de donner de la visibilité aux acteurs industriels, un premier appel d’offres portera sur la construction de 450 MW, soit l’équivalent de 2,5 années d’objectifs. Il sera suivi par le lancement d’un second appel d’offres, qui permettra de poursuivre l’effort industriel dans la durée. L’objectif consiste en 900 MW d’ici 2015.

Les candidats seront sélectionnés sur la base de plusieurs critères : prix, impact environnemental, innovation industrielle, délai de réalisation. Quatre lots spécifiques sont prévus pour soutenir les technologies innovantes (photovoltaïque à concentration, suiveurs solaires, installations avec stockage d’énergie dans les départements d’outre-mer et solaire thermodynamique). Les exigences sur la remise en état du site, le recyclage et la qualité sont également renforcées. Les espaces à faible valeur concurrentielle, les friches industrielles par exemple, seront privilégiés afin de préserver la biodiversité et les usages agricoles et forestiers.

Une croissance qui reste soutenue :

La puissance cumulée du parc photovoltaïque installé en France était de 81 MW fin 2008 et 1025 MW fin 2010. Elle a atteint 1337 MW fin mars 2011 et dépassé 1600 MW fin juin. La France est donc "très" en avance sur la mise en œuvre des objectifs du Grenelle de l’Environnement (1 100 MW installés fin 2012 et 5 400 MW en 2020).

« Le dispositif précédent favorisait le volume et le prix. Le nouveau cadre vise à soutenir les meilleurs projets au plan industriel et environnemental. Il soutient notamment des technologies innovantes à haut rendement sur lesquelles les entreprises françaises sont bien positionnées », a déclaré Nathalie Kosciusko-Morizet.

« Ces appels d’offres ont été élaborés par le Gouvernement en collaboration avec les industriels du secteur. Le Gouvernement tient ses engagements, pour développer les filières industrielles du photovoltaïque sur le territoire national » a indiqué pour sa part Eric Besson.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

60 Commentaires sur "Photovoltaïque : la France en avance sur le calendrier"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Bibou64
Invité
du gouvernement qui a tué la filière, mis des centaines de PME en liquidation et dégouté des entrepreneurs. Le dispositif des appels d’offres va profiter à la bande à Sarkozy et aux grandes entreprises (EDF/AREVA), au détriment des PME qui avaient investi le secteur. Or un chomeur = 40Keuro.Ou est le gain ? On est en avance, car on est en train de mettre en production les projets signés avant le moratoire. C’est scandaleux d’avoir agi ainsi, notamment dans le contexte de la crise économique. Pouquoi avoir limité une filière à 500Mw par an, si ce n’est pour protéger le… Lire plus »
renewable
Invité
Le décalage entre réalité et com officielle Le gouvernement à gagné, l’ami du Fouquet’s Proglio a racheté les parts manquantes dans EDF EN qui fait l’esentiel du marché solaire en France (les miettes restantes étant en grande partie captée par un autre ami, celui de GDF). Et le comble, c’est qu’eux n’installent que du panneau asiatique ou américain. Les industriels français que l’on aurait pu sur-booster comme en Chine ou aux US en profitant de leur savoir faire de base et d’une certaine aisance dans la R&D grâce en partie à la très bonne tenue des recherches du CNRS (et… Lire plus »
Bachoubouzouc
Invité
“Il suffisait de limiter les contributions à la filière en valeur (tant de milliards d’Euro par an).” Tous, dites moi si je me trompe mais ça ne revient pas exactement au même ? Cette limite de 500MW par an semble porter sur la puissance éligible au tarif de rachat subventionné, mais vous restez parfaitement libre d’installer des panneaux et de revendre cette électricité à qui voudra au prix du marché (vous perdriez de l’argent, mais vous en auriez tout de même le droit). Cela limite donc la contribution à la production de ces 500 MW de panneaux fois le tarif… Lire plus »
Bibou64
Invité

Pas de place pour les PME = pas ou peu de place pour les jeunes. Les gens un tant soit peu entreprenants qui ont entre 25 et 45 ans (les forces vives de la nation comme disait De Gaulle) sont en train de travailler à l’étranger : Allemagne, Afrique, USA. Vous en connaissez forcement autour de vous. Ce sont des travailleurs émigrés, avec ce que cela comporte de difficultés pour chacun d’eux, mais surtout, cela dénote bien l’appauvrissement du pays. Les groupes du CAC40, eux, vont bien, merci.

Steph
Invité

Apres avoir tue la filiere en remettant en cause les regles du jeu par 4 fois comme dans une republique bananiere, le gouvernement essaie de nous faire croire qu’il est en avance sur son immense retard. Tout ca en tuant les PME tandis que seuls les grands groupes qui remunerent grassement nos homme politiques s’en sortent un peu ? Mais de qui Sarkozy-Fillon-NKM-Besson croient se foutre ? En tout cas, je sais pour qui voter l’annee prochaine

Bachoubouzouc
Invité
Oui mais vous pouvez la revendre à ERDF au prix du marché, non ? Personne ne le fait mais ça doit être possible ? “De plus le tarif d’achat n’est pas là pour subventionner l’énergie solaire mais pour compenser les subventions massives dont on pu profiter les générations centralisés (en premier lieu le réseau de transport) et qui leur permet de proposer de façon artificiel un prix plus bas puisque l’essentiel de leur cout on été payé par l’argent public.” Tournez ça comme vous voulez mais en pratique ça reste des subventions pour les ENR : on paye plus cher… Lire plus »
Heuu
Invité

Les centrale nucléaires d’EDF ont été financées par de l’emprunt, ce qui explique l’endettement important d’EDF… Une partie de la R&D a été financée par les contribuables au travers du CEA mais pas la construction ou le démentélement !!

Dan1
Invité
“Mémoire courte sur ce coup là. Car si on peut parler de subvention pour les ENR, il ne faut pas oublier que toutes les centrales nucléaires on été construites sur une vingtaine d’années avec l’argent…. public. Il serait interessant de dire combien cela a couté à l’époque. Les 2 modes de financement sont en tout cas une réalité et un mode de développement possible.” Puisque vous êtes si affirmatif, pourriez-vous nous en dire plus sur le financement de la construction des centrales nucléaires actuelles ? D’où venait l’argent ? Je vous signale simplement que ces informations sont déjà disponibles sur… Lire plus »
Lionel_fr
Invité
A vous lire le vrai problème vient de cette obligation de revente au réseau. Si on pouvait revendre à ses voisins , on pourrait rentabiliser des installations intermédiaires comme une petite éolienne ou une toiture de 200m² modifiée à grand frais pour un paté de maisons entier. Sans compter le potentiel qu’on peut tirer de certains végétaux en cogénération. Le simple fait de ne pouvoir revendre à ses voisins ne permet pas de rentabiliser des installations puisque la majorité du cout de l’électricité provient de l’abonnement et non pas de la consommation. La vraie arnaque de l’histoire est que le… Lire plus »
Lionel_fr
Invité

Les EnR sont une vraie opportunité pour les campagnes. Il est inadmissible qu’une administration payée par l’argent public serve à empècher le monde rural pour produire son énergie de façon mutualisée alors que les technologies le permettent.

Sicetaitsimple
Invité

Dans le boire et à manger ci-dessus, je retiens quand même une bonne nouvelle: la Chine met en place des tarifs d’achat! Non, il y en a peut-être une autre: l’arrivée sur le marché de Lionel Energy…

Sicetaitsimple
Invité
Une solution que je vous conseille,totalement légale: vous chargez votre batterie ( d’occase) avec votre panneau, votre groupe de chez Casto ou votre moteur diesel récupéré à la casse. Quand elle est pleine, vous l’apportez chez votre voisin. Moyennant un peu d’investissement au départ, vous pouvez avoir investi dans deux batteries, donc vous ne repartez pas à vide, vous ramenez la batterie déchargée chez vous, et ainsi de suite. Dès que votre business aura pris un peu d’importance, vous vous rendrez compte que transporter des batteries c’est pas cool, mais qu’il y a une solution: le réseau de distribution! Mais… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Parmi le boire et le manger, il y a cette affirmation de renewable qui distingue dans les “autres” sur le site de RTE le solaire produire jusqu’ à 22h00 à cette époque de l’année… Alors , chez nos amis allemands , ça donne ça: A 19h00, tout le monde au dodo… Je vous accorde 1/2h de décalage horaire…

Rice
Invité
… Pendant que nous devisons gentiment sur le coût de telle ou telle énergie, de ses subventions passées, présentes ou futures, que nous nous flattons des excellents résultats obtenus dans le cadre du Grenelle de l’Environnement et de son “ambitieux” objectif de production d’électricité d’origine photovoltaïque (5400 MW de capacité en 2020 ! et nous sommes même en avance sur la feuille de route !)… … nos amis allemands en ont installé environ 7000 MW en 2010, en prévoient 11000 en 2011 et se sont fixés un objectif de 75000 MW en 2020…. Y a t-il a ce point plus… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

C’est une information nouvelle, merci de nous passer un lien.Les 11000 en 2011, on en reparle, j’en serais très surpris ( au moins au vu des résultats fin Mai) Jusqu’à présent c’était si je me souviens bien 51000MW (en 2020). En allemagne, c’a fait au moins au moins 40 à 45 TWh..( dont une quinzaine qui sont déjà asquis fin 2010). Ca va pas le faire pour l’arrêt du nucléaire…

Lionel_fr
Invité

A ce chiffre vous pourrez ajouter 240 w que je vais acheter ici : sans en parler à personne !! Avec une simple batterie au plomb (de récup), je vais économiser 80kwh/mois pour 25 ans! Ok , cela n’a rien de politique , c’est juste que j’ai envie (et la possibilité) de le faire

Sicetaitsimple
Invité

Si vous êtes hors tarif d’achat , il est bien certain que tous mes arguments tombent.. Vous vous faites plaisir avec ça, moi avec d’autres choses, rien à dire. Envoyez nous un lien sur des photos ( livraison sous 10jours, fin Aout c’est monté).

Sicetaisimple
Invité

Faites attention quand même, 80kWh/mois avec un panneau de 240W, c’est pas gagné.

jl06
Invité

Lionel_fr, voici les rendements moyens (en juillet au moment du post) pour des installations connectées au réseau français. A moins d’habiter à très (très!) haute altitude ou dans un désert constamment ensoleillé, une instal 240 Wc autonome vous donnera sans doute moins de la moitié des 80 kWh attendus… Ceci dit, on peut faire beaucoup avec quelques m2 en autonome. On attend des nouvelles!

Lionel_fr
Invité
Merci pour vos encouragements ! je coach bénévolement un club de jeunes ingénieurs. nous n’avons pas défini la tension de travail(choix du panneau). En revanche, je ne suis pas inquiet pour les 80kwh : une partie de ces watts sont dispersés par les alims des ordis, chargeurs, télés, lampes, matériel informatique et devices usb. L’objectif du projet est de mettre au point tous ces montages et d’en améliorer le rendement. Quand on démarre avec les EnR , les premiers watts produits sont les plus rentables car ils se substituent à ce que le réseau fait le plus mal(basses tensions DC).… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Lionel nous parlait de 80kWh/mois pendant 25 ans, pas seulement sur Juin ou Juillet.

jl06
Invité
Effectivement. Pour être plus clair, j’aurais du préciser que si c’est déjà absolument inatteignable sur la base des moyennes estivales, ça ne se fera pas en moyenne sur l’année. Pour être encore plus clair, suivant les régions et la technologie des modules, c’est souvent au printemps que l’on a les meilleurs rendements, mais même là ça ne passera pas pour Lionel_fr, en tout cas pas avec le module mentionné et la technologie actuelle. Mais il faut encourager l’initiative. C’est le meilleur moyen de comprendre la filière, ses potentiels et de remettre les ordres de grandeur en place. Surtout pour de… Lire plus »
Rice
Invité
… Je ne comprends même pas pourquoi certains internautes continuent de répondre aux “intégristes” nucléaires qui sévissent ici ! On ne discute pas avec les ayatollahs du GGP : on les écoute (religieusement) et on acquiesce (voire pour les plus lêches culs, on les félicitent) ; sinon point de salut. A quand une fatwa sur les défenseurs des ENR ???? Suis-je bête, elle a déjà commencé !!! en 2010 avec le moratoire, s’est prolongée en 2011 avec le nouveau décret et continue désormais tous les trimestres. Si après un tel “régime” il existe encore des installateurs (en dehors de séides… Lire plus »
Guydegif(91)
Invité

En avance (?) sur un programme ou des objectifs (très) timides, établis à une époque de tentative de promotion et décollage du PV…par JLB . Quand les allemands, moins ensoleillés que nous !!!, visent 75000 MWc en 2020, …comparés à nos malheureux 5400 MWc en 2020,(même pas 10% ! ) faut vraiment oser parler de ”En avance !” Il n’y a que chez nous qu’on ose ce type d’appréciation ! Vivement qu’on se réveille de ce côté-ci du Rhin…. A+ Salutations Guydegif(91)

Guydegif(91)
Invité

En avance (?) sur un programme ou des objectifs (très) timides, établis à une époque de tentative de promotion et décollage du PV…par JLB . Quand les allemands, moins ensoleillés que nous !!!, visent 75000 MWc en 2020, …comparés à nos malheureux 5400 MWc en 2020,(même pas 10% ! ) faut vraiment oser parler de ”En avance !” Il n’y a que chez nous qu’on ose ce type d’appréciation ! Vivement qu’on se réveille de ce côté-ci du Rhin…. A+ Salutations Guydegif(91)

Dan1
Invité
pour Rice. “On ne discute pas avec les ayatollahs du GGP : on les écoute (religieusement) et on acquiesce (voire pour les plus lêches culs, on les félicitent)” Avec la franchise qui vous caractérise, pourriez-vous préciser à qui s’adresse l’assertion :” voire pour les plus lêches culs, on les félicitent”. Encore une fois, je vous remercie de m’avoir écouté. Je sais par ailleurs que vous appréciez ma prose bien que le ton vous agace : J’avais oublié de vous remercier pour ces félicitations qui m’ont semblé sincères. Si cela n’était pas le cas, je devrais en conclure que le débat… Lire plus »
Bibou64
Invité
Voici un cas concret, pour donner quelques points de repère pour ce qui est de la production solaire pv et de son rendement, sur mon cas réél : Install photovoltaique de 1380Wc (6 panneaux) = 1550 KW/h par an région de toulouse. Conso de mon scooter electrique : 2800W/h pour 60km/h à 85 km/h (mesuré à 88km sur un compteur de Scenic). en réalité, je fais 30km par jour en moyenne, soit 1,4KW/h par jour pour refaire le plein. En équivalent produit/consommé : Conso scooter sur 1 an : 365 * 1400W/h = 511KW/h Production : avec 2 panneaux solaires… Lire plus »
Bibou64
Invité

il faut lire: Conso de mon scooter electrique : 2800Wh pour 60km d’autonomie à 85 km/h (mesuré à 88km/h sur un compteur de Scenic). en réalité, je fais 30km par jour en moyenne, soit 1,4KWh par jour pour refaire le plein.

fbamiere
Invité

Sur la faillite :

Rice
Invité
… Je persiste et signe : mes “félicitations” sur le contenu de vos posts sont sincères. J’apprécie tout autant votre indéfectible fidélité et votre soutien à cette énergie du passé, que l’opiniâtreté que, contre toute logique sociale, vous mettez à la défendre. Je ne sais pas s’il s’agit de la reconnaissance du ventre, mais chapeau bas… Au pire, je déplore (des fois) votre ton, et (souvent) vos auto-citations… Dans l’ensemble j’aime bien lire vos commentaires, qui nous changent quand même de ceux d’autres “défenseurs” de l’atome sévissant ici, manifestement moins compétents que Vous (et inversement proportionnel “agressifs”), qui nous parlent… Lire plus »
Dan1
Invité
“les “dérogations” (…) qu’il faut encore consentir au nucléaire pour qu’il fonctionne”. Là encore, c’est admirable car tous les rejets du nucléaire sont strictement encadrés et soumis à autorisation et le cas échéant à dérogation. c’est une bonne chose, mais je constate une fois de plus que les rejets des autres filières ne sont pas aussi strictement encadré. Réduit-on la puissance des centrales électriques au lignite sous prétexte des rejets qui pourraient être toxiques ? Certaines filières n’ont pas besoin de dérogation pour les rejets car c’est accepté par tous. Pour combien de temps ? Le nucléaire a peut être… Lire plus »
Rice
Invité
…. Mon propos n’était pas de nier les rejets des autres activités humaines que nous connaissons tous et que nous déplorons. Il se trouve que je parlais “nucléaire” uniquement. Il n’était donc pas utile de nous “distraire” (je n’ai pas écrit “abuser”) avec ce document…. 🙂 Je rappelle donc, comme d’ailleurs sur un autre poste où je faisais remarquer que la loi du 28 06 2006 sur les actifs dédiés avait été modifiée pour satisfaire EDF, là donc (et encore), une dérogation “administrative” est accordée pour satisfaire EDF. A quoi faire des lois ou fixer des “limites” si pour, à… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité
Effectivement, vous ne répondez pas quand on vous demande un lien sur les 75000MW en 2020 en Allemagne que vous nous annoncez. Le mieux serait de le fournir directement avec l’affirmation, d’ailleurs. A Guydegif: oserais-je dire sans qu’on me taxe de provocation qu’effectivement moins on a de soleil plus on peut installer de MW? Que se soit 51000 (la valeur prévue dans le plan national de 2010 selon mes souvenirs) ou une valeur révisée de 75000, c’est de toutes façons un challenge, pour les installer certes,pour les financer, mais surtout pour le gérer derrière. Ca fait presque 10 ans, il… Lire plus »
Sicetaisimple
Invité
Deux remarques sur votre exemple, sans esprit de polémique: -l’une technique: vous annualisez votre production solaire et la consommation de votre scooter, alors que j’imagine qu’environ entre 2/3 et 3/4 sont produits durant les 6 mois “d’été” ( Avril-Septembre). C’est bien le problème de fond, il n’y a pas de stockage intersaisonnier d’électricité( OK, on peut parler Suisse et Norvège, mais ça aura ses limites), le solaire dans nos contrées souffrira toujours de ce problème et il faudra bien prévoir les moyens qui permettent de produire en hiver. En décembre-Janvier, je doute que votre production soit suffisante pour alimenter votre… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité
Que voulez vous, les hommes du passé ( du 20eme siècle): -n’oublient pas que l’Allemagne s’est réunifiée dans les années 90 quand ils regardent une courbe de consommation de charbon de ce pays. – pensent que les fables sont un bon moyen d’enseigner – sont sensibles à l’image: celle de Lionel portant sa batterie rechargée chez son voisin à 17hh tous les jours et tout-à-coup disant ” Bon Dieu, mais c’est bien sûr, si on inventait un réseau!”me parait sympathique. Ah, au fait, j’attends depuis 6 mois une suite sur : Parce que là, si Lionel doit se coltiner 150GW… Lire plus »
Lionel_fr
Invité
@ bibou64 : 438L d’essence par an avec 2 malheureux panneaux : génial, vous rentabilisez votre installation en 18 mois .. vous soustrayez 250€ par an au déficit commercial français , vous épargnez aux poumons de vos voisins les NOx, HAP, particules, sans parler du co²… et accessoirement , vous serez le dernier à rouler sur terre le jour du final-blackout Les scénarios interessants de la croissance du solaire sont ceux qui rompent avec le train-train gouvernemental : Wc à 0.5€, installations “sauvages” hors réseau … Le discours de nos nucléomaniacs qui dit “tout va bien, on contrôle tout” est… Lire plus »
Guydegif(91)
Invité
Je reprends votre commentaire à mon égard et je réagis: A Guydegif: oserais-je dire sans qu’on me taxe de provocation qu’effectivement moins on a de soleil plus on peut installer de MW? Que se soit 51000 ou 75000kWc en 2020, c’est de toutes façons un challenge, pour les installer certes, pour les financer, mais surtout pour les gérer derrière. Yes Sir ! Ils sont d’autant PLUS méritants, nos amis allemands, puisqu’il faut investir plus pour une même production en MWh ! Pour reprendre votre phrase en corrigeant: ”…moins on a de soleil au m2, plus on DOIT installer de m2… Lire plus »
Dan1
Invité
Le photovoltaïque est très prometteur, si en plus on lui associe les véhicules électriques, on peut espérer se désintoxiquer assez largement… du pétrole. Mais, tout système a ses limites et pour l’instant, hormis les problèmes de coût, le solaire est handicapé par des problèmes de saisonnalité très marquée qui ne peuvent être résolus que part des moyens de stockage à très longue constante de temps ou par des moyens complémentaires déphasables Enr ou pas. Voici un calcul “coin de table” de 2008 pour une mobilité solaire autonome : On y voit clairement, qu’il n’est pas encore pertinent de se déconnecter… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Je ne souhaite pas pertuber votre conversation avec Dan1, mais vous savez qu’il est ( comme moi) quelqu’un du siècle dernier, donc forcément sujet à quelques trous de mémoire…. Il serait donc bien que quand vous lui dites “Vous oubliez qu’en hiver c’est le moment où la cogénération biomasse produit le maximum d’électricité”, vous lui donniez quelques chiffres. En plus , vous le connaissez, il aime bien les chiffres… Alors autant faire plaisir aux p’tits vieux, surtout à cette période de l’année où ils sont laissés à leur triste sort. Bon, consolons-nous, cette année pas de canicule!

Sicetaitsimple
Invité
Puisque que c’est le débat, je vous propose ce qui est à ma connaissance une des formes les plus abouties de cette notion: la réunion des réseaux de RTE et d’ERDF. En effet, celle-ci permet: – d’assurer à chaque membre de la communauté un accès à un tarif unique aux services de ce réseau, qu’il réside dans une grande agglomération ou au mileu du département le plus rural qui soit, voire même dans les DOM/TOM ou en Corse – d’assurer également à l’ensemble des membres de la communauté un accès pour leur production quelqu’en soit l’origine ( EnR ou autre).… Lire plus »
Dan1
Invité
A propos de sénilité, de troll et autres joyeuseté, je voudrai vous faire remarquer que j’ai écrit très précisément cela : “… le solaire est handicapé par des problèmes de saisonnalité très marquée qui ne peuvent être résolus que part des moyens de stockage à très longue constante de temps ou par des moyens complémentaires déphasables Enr ou pas.” Pour moi, il est clair qu’en hiver, le solaire peut être remplacé en tout ou partie par des moyens de production saisonnalisés mais déphasés de 6 mois (ça peut être de la cogénération biomasse). Voilà ce que j’ai écrit et qui… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité
C’est toujours un plaisir d’apprendre de vous sur un sujet sur lequel je n’ai aucune connaissance, merci de me faire progresser! 1.D’abord “des villes qui ont la chance d’avoir pu conserver un distributeur non nationalisé “. On les envie en effet, souhaitons juste pour elles qu’il n’y ait pas trop de tempêtes style 99 ( Régie de Bordeaux ou du coin, je ne sais plus exactement, reprise du jour au lendemain par EDF du fait de son incapacité technique et financière à faire face). Souhaitons leur aussi de pouvoir bénéficier encore un certain temps d’un tarif de cession de l’electricité… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Et n’oubliez pas ma réponse tant attendue au transit des 150GW de solaire à travers les pyrénées sans faire appel aux batteries de Lionel…

Guydegif(91)
Invité
Bonjour, J’aimerais vous soumettre 1 réflexion qui devrait aider à assainir le Pb CSPE et le PV français en général ! Certains l’ont déjà compris, dont Gérard M, mais pas tous ! Ceci s’inscrit pleinement dans notre démarche Citoyenne et Solidaire de nous autres, associés de Ercisol ! Louis, faudrait solliciter qqs journalistes, -dont la miss qui nous aime bien-, et soumettre cette ID largement aux médias ! Racheter à prix X ce que vous venez de vendre 5 X est clairement de la spéculation ! C’est alléchant mais malsain ! C’est ce qui fut pratiqué aux débuts du PV… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité
Même si votre proposition démarre sur une base “éthique” que j’approuve, j’ai peur qu’elle ne soit difficilement applicable: – le marché des “petites installations”, celles des particuliers qui ne sont pas surdimensionnées par rapport au besoin de la maison , est immédiat mort, sauf à relever les tarifs d’achat. -celles des grandes installations en toiture (hangards agricoles,…), qui ne consomment rien par rapport à ce qu’elles produisent, ne sont pas touchées ou si peu. Si effectivement elles consomment, on revient au cas ci-dessus. – pour les fermes au sol, autant baisser de 10% le tarif tout de suite. Bref, le… Lire plus »
Colerix
Invité

sicetaitsimple. aAllez donc demander si SOREGIES filiale du SIEEV 86 POITIERS ou SEOLIS filiale de SIEDS 79 NIORT ont des difficultés de financement. Ces deux entreprises ont l’air de trés bien fonctionner sans le “groupe” EDF… avec les législations applicable à tous, elles achètent de l’électricité pour la distribtuer, mais égalment de l’electricité verte qu’elles réinjectent dans le réseau. Comme quoi, tout le monde ne gère pas aussi mal qu’à Bordeaux, UMP-city…

Sicetaitsimple
Invité

Qu’elles aient l’air de très bien fonctionner, je n’en doute pas…Le jour où il faudra qu’elles payent leur électricité au vrai prix, on pourra peut-être en reparler…. Quant à Bordeaux, c’était en fait la régie de la Gironde. Quand tout le réseau est par terre, être d’obédience PS ou UMP ne change pas grand chose, vous êtes simplement mort.

Colerix
Invité

ca veut dire quoi payer son electricite au vrai prix ? Vous avouez que l electricité en france est sous evaluée ? que l on aurait des couts aches qu on va ressortir apres les elections ? que le nucleaire c est bien plus cher qu on veut nous le faire croire ? Et si l electricité est plus chere demain;;; où est le problème pour ces entreprises ? je comprends pas.

Sicetaitsimple
Invité

Je ne parle ni de coûts cachés, ni d’élections,…En rêgle générale, j’évite de mélanger les problèmes. Je parle du prix de cession par EDF aux ELD. Si vous ne comprenez pas, essayez de vous renseigner avant de hurler.

Colerix
Invité
vous etes borné ou quoi ? ca veut dire “prix de cession”. et la loi nome c’est pour les blaireaux ? en plus dans le cadre cette loi on pourra faire de l electricité verte, de la vraie ! je ne mélange pas les problèmes mais c est vous qui avez parlé du “vrai prix”… Marre de ces discours de retraité d edf et de leur ce qui nous pompe 1% sur nos facture d elelctrictié, autrememnt plus important que la cspe. Marre de ces planques qui nous explique le sens de la vie. Descendez un peu dans l arene… Lire plus »
wpDiscuz