Photovoltaïque : l’Etat va garantir 800 MW d’appel d’offres jusqu’en 2017

Philippe Martin, le ministre de l’Ecologie, a annoncé la semaine dernière le lancement d’un nouvel appel d’offres dans le photovoltaïque qui devrait être initié au début de l’année prochaine.

Il portera sur 800 mégawatts de panneaux photovoltaïques.

Mercredi 30 octobre, Philippe Martin a répondu très précisément à la question gouvernementale du député Serge Bardy :

"Mr le Ministre, nous vous savons très sensible à la défense des intérêts de l’industrie photovoltaïque française et européenne. Notre industrie est soumise à la concurrence déloyale des émergents et un problème de structuration lié à un manque de visibilité, notamment dans le domaine réglementaire (…) Mr le Ministre, l’économie verte c’est l’un des grands gisements d’emplois,… les besoins sont colossaux et la France doit tout faire pour être au rendez vous, et muscler son offre. Mr le Ministre quelles annonces pouvez vous nous présenter aujourd’hui pour renforcer la filière photovoltaïque dans notre pays."

Réponse de Philippe Martin :

"La transition énergétique commande de développer les énergies renouvelables et vous avez bien raison de le dire, dans ce contexte le secteur du photovoltaïque souffre et vous avez raison là aussi de le souligner. Des entreprises sont menacées, je pense au cas précis de l’usine Bosch de Vénissieux dont la situation résulte d’abord du choix du groupe Allemand de sortir de l’activité du solaire."

"Vous l’avez rappelé, le gouvernement a pris des mesures d’urgences, dont les effets commencent à se faire sentir puisqu’au 3ème trimestre 2013, 200 MW ont été installés, soit autant que l’ensemble des deux premiers trimestres. D’ailleurs, si certaines entreprises souffrent, d’autres se portent bien comme Néoen, Fonroche en Aquitaine, Voltech en Alsace ou encore Akuo Energy. Pour conforter cet élan, le gouvernement lancera début 2014, un appel d’offres pour les installations photovoltaïques, tous dispositifs de soutien confondus, au moins 800 MW seront garantis jusqu’en 2017."

Une pique à l’ex. gouvernement Sarkozy :

"Oui, le secteur souffre monsieur le député. Et le gouvernement prendra ses responsabilités pour positionner la filière vers plus de valeur ajoutée sur le territoire national et des productions à haut rendement. Si le secteur photovoltaïque souffre, c’est aussi parce qu’il paie cher la politique du gouvernement précédent, mélange d’erreurs réglementaires, de signaux contradictoires, de bulles financières et finalement de 10.000 emplois détruits en 2010, en 2011."

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Photovoltaïque : l’Etat va garantir 800 MW d’appel d’offres jusqu’en 2017"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Sonate
Invité

800 MW jusqu’en 2017, cela fait moins de 300 MW par an .. L’Allemagne avait installé 8 GW sur la seule année 2012, soit un rythme trente fois plus important.

seb
Invité

Il me semble qu’il y a une ambiguité dans l’article qui ne précise pas en combioen de temps vont etre réalisés ces 800 MW. Pour moi il s’agissait d’un objectif annuel, mais Sonate le comprend autrement, et il est vrais que ce n’est pas précisé.

sansun
Invité

Le gros problème dans cette annonce , est ce quelle va être partagée équitablement entre les artisans , PME , et grosses sociétés . J’ai comme l’impression que deux ou trois grands groupes vont se bouffer les 800 MW dans une année ou sur 4 ans !!!!!!!!!!!!!! Donc pour les emplois à venir ?

louisr
Invité

Effectivement, ça n’est pas clair du tout. En étant un peu “basique” dans ma lecture, je comprends 800 MW entre 2014 et 2017, et non pas 800 MW par an jusqu’en 2017. Et malheureusement, je pense que c’est de cela dont il s’agit, sinon il aurait fièrement annoncé ces “800MW/an”. C’est tout simplement lamentable.

chiedo
Invité

@Sonate : toujours l’Allemagne …. L’Allemagne peut se permettre et a même tout intérêt à le faire, pars que sa production d’électricité est atrocement polluante et très bien adapter à la compensation de l’intermittence (vive le fossile !). Ce n’est pas notre cas ! Le véritable intérêt du solair en france, c’est le thermique.

M
Invité

Il me semble que ce soit 800MW/an certains articles le confirment :

Nicias
Invité

Mr le Ministre, nous vous savons très sensible à la défense des intérêts de l’industrie photovoltaïque française et européenne Comme ça c’est clair, le Ministre ne dément même pas et en rajoute. On sait pour qui il roule: les intérêts d’un groupe de particuliers au détriments des consommateurs et des industriels concurrents.

fredo
Invité

pas d’accord, il s’est récupéré les dossiers de fermetures d’usine PV en arrivant, il peut être sensibilisé sans être partisan et agir en homme d’Etat. mais c’est le sport favori des productivistes de tous poils: le ball trap du ministre de l’Energie dès qu’une mesure de sauvegarde de l’emploi est prise. et vous, vous voulez roulez pour qui? (j’ai une petite idée!)

Nicias
Invité

Et bien j’attend qu’il manifeste sa sensibilité au près des salariés: de Fessenheim, des industriels du gaz, des semanciers et de tous un tas d’activités rentables. Bref tous ces gens qui sont interdits de travail par cet homme d’Etat “non-partisan” qui prèfère gaspiller l’argent en subventions.

Red2
Invité

@Nicias C’est sur que quand il y aura un pépin à Fessenheim (et il finira par y en avoir un si on continu de jouer avec le feu…), il y en aura du boulot… j’espere que d’ailleur vous signerez le premier. Fessenheim doit etre fermée ou renouvellée car c’est la plus vieille centrale Française et quelle a depassé sa date de peremption. Pour ce qui est du PV, 800MW si ce n’est pas par ans c’est ridicule. (à 12% de facteur de charge ça fait une puissance réelle de moins de 100 mW… Nous savons encore compter Mr le ministre)

Dan1
Invité

A Red2. “Fessenheim doit être fermée ou renouvelée car c’est la plus vieille centrale Française et quelle a dépassé sa date de péremption.” Ah bon, c’est quoi la date de péremption de Fessenheim ? Au moins, avec vous ça ne traine pas et vous devriez être nommé ministre pour régler le problème des retraites. L’âge étant un critère essentiel de rebut, ce serait vite plié. Ceci dit, j’aimerai avoir votre avis sur Beznau et sur les 11 réacteurs nucléaires russes de type RBMK toujours en service ?

Bachoubouzouc
Invité
“C’est sur que quand il y aura un pépin à Fessenheim (et il finira par y en avoir un si on continu de jouer avec le feu…)” La probabilité de fusion d’un réacteur d’EDF a été calculée à 1.10^-6 par année.réacteur. Deux réacteurs fonctionnant pendant soixante ans représentent donc une probabilité d’accident de 0,012%. Il y a donc 99,988% de chance pour que ce site finisse sa vie sans accident grave. Votre certitude est à relativiser… “Fessenheim doit être fermée ou renouvelée car c’est la plus vieille centrale Française et quelle a dépassé sa date de péremption.” J’aime toujours l’aplomb… Lire plus »
wpDiscuz