Enerzine

Photovoltaïque : Trina Solar prend position dans le conflit UE / Chine

Partagez l'article

Trina Solar a réagi lundi à l’annonce par l’organisation ProSun du dépôt d’une plainte auprès de la Commission européenne pour importation déloyale de produits photovoltaïques fabriqués en Chine.

Dans un communiqué, l’industriel chinois reste convaincue que les transactions réalisées avec ses clients européens ont été conclues en parfaite conformité avec les bonnes pratiques du commerce international. Ce dernier précise avoir suivi "les pratiques et normes en vigueur dans le secteur au sein de l’Union Européenne (….) Il est donc persuadé que l’enquête en cours lui donnera raison."

"La capacité d’innovation technologique de Trina Solar a permis de générer beaucoup de valeur pour nos partenaires internationaux, notamment européens" a déclaré Jifan Gao, Président du conseil d’administration et PDG de Trina Solar.

"Nous restons très attachés aux relations solides que nous avons développées dans le secteur de l’énergie solaire européenne, et nous continuerons à proposer des solutions de qualité à nos clients" a ajouté Ben Hill, Président Europe de Trina Solar.

"L’ouverture des marchés et une concurrence croissante ont permis de rendre l’énergie solaire accessible au sein de l’Union Européenne, contribuant ainsi à l’obtention d’un mix énergétique de plus en plus diversifié et à une progression vers les objectifs ambitieux de changement climatique fixés par l’Union Européenne à l’horizon 2012 et vers la feuille de route établie à l’horizon 2050. Aujourd’hui, le prix de l’énergie solaire est déjà compétitif par rapport à certaines sources d’énergie fossile dans plusieurs pays européens . Dans ce contexte, un conflit commercial injustifié risquerait d’éradiquer plusieurs années de progrès, d’investissement et d’innovation dans le solaire en Europe" a averti Ben Hill.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    2 Commentaires sur "Photovoltaïque : Trina Solar prend position dans le conflit UE / Chine"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Colerix
    Invité
    Depuis 5 ans que des artisants font du PV, certains (la grande majorité) n’a JAMAIS posé de produits chinois ; c’est donc possible. Sans dénigrer les qualités techniques des produits, ces petites entreprises artisanales préfèrent participer à leur manière à la création d’une filière PV frrançaise en « subventionnant » par leurs achats les entreprises françaises (et européennes) et non utiliser le contribuable français via la CSPE, pour financer des ateliers en Chine…. De plus, la installations en produits asiatiques, sont uniquement le fait d’affairistes dont les noms (et non des moindres), sont connus de chacun. Et même à l’époque où les… Lire plus »
    Fdeqe
    Invité

    Alors que la baisse du tarif d’achat est justifiée par la baisse du prix des équipements qui sont devenu mantenant principalement des produits chinois… importés donc… La CRE prévoit une baisse quasi automatique de 10% tous les trimestres, la solution sera la taxation de produit chinois mais c’est encore les meme qui payeront le prix.. Bref, comme dit, la baisse du tarif de rachat ce trimestre est de 4,5% pour les installations de particuliers (Source : )

    wpDiscuz