Photovoltaïques de taille intermédiaire : 138 projets lauréats (30 MW)

Dans le cadre des mesures d’urgence présentée le 7 janvier 2013, Delphine Batho, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, avait annoncé sa décision de modifier les conditions de l’appel d’offres automatique dédié aux installations sur toiture d’une puissance comprise entre 100 et 250 kilowatts, tout en permettant la réalisation des projets déjà lancés.

La Ministre a donc publié jeudi la liste des lauréats de la 5ème et dernière période de cet appel d’offres (1er octobre au 31 décembre 2012).

Après instruction et avis favorable rendus par la Commission de régulation de l’énergie, 138 projets pour une capacité installée totale de 30 mégawatts crête ont été retenus.

Afin d’améliorer les résultats des périodes futures en termes de retombées industrielles, un nouvel appel d’offres a été lancé le 26 mars 2013 avec des conditions révisées par rapport au précédent cahier des charges.

Ce nouvel appel d’offres porte sur un volume global de 120 mégawatts (MW) sur un an, répartis en trois périodes de 40 mégawatts. La première période court du 1er juillet au 31 octobre 2013.

Le cahier des charges prend désormais en compte, outre le prix d’achat de l’électricité produite, le bilan carbone du processus de fabrication des modules photovoltaïques.

"Nous attendions ces résultats depuis plusieurs semaines. Ces projets vont permettre aux acteurs de la filière de poursuivre leur activité à court terme dans l’attente de mesures plus structurantes que devraient apporter les conclusions du Débat National sur la Transition Energétique" a indiqué Arnaud MINE, Président de la branche solaire du Syndicat des Energies Renouvelables (SER SOLER).

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Photovoltaïques de taille intermédiaire : 138 projets lauréats (30 MW)"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
jmdesp
Invité

financés directement par le public à travers le prélèvement de la CSPE, il ne soit pas obligatoire de publier le tarif d’achat garanti qui a été négocié. Il serait très intéressant de savoir à quel prix exactement ce type de projet est rentable.

Sicetaitsimple
Invité

C’est forcément plus que les tarifs d’achat reglementés, car il serait complètement idiot sinon de concourir à un appel d’offres… On peut imaginer que dans les lauréats il y ait quand même quelques solutions un peu innovantes. Mais effectivement les tarifs devraient être publiés.

wpDiscuz