Enerzine

Photovoltaïques sur bâtiment : les 193 lauréats de l’appel d’offres

Partagez l'article

La ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie avait saisi la Commission de régulation de l’énergie (CRE) début juin pour recueillir son avis sur le choix des lauréats portant sur des installations photovoltaïques sur bâtiment de puissance crête comprise entre 100 et 250 kWc.

L’appel d’offres porte sur la réalisation et l’exploitation d’installations photovoltaïques pour une puissance cumulée maximale de 120 MWc, soit une année d’objectifs. Il est divisé en trois périodes de candidature d’une puissance cible de 40 MWc chacune. La notation des candidats se fonde uniquement sur les critères « prix » et « évaluation carbone ».

Pour la deuxième période, 706 dossiers ont été déposés dans les délais impartis, soit avant le 28 février 2014, pour une puissance de 144,2 MWc. Pour atteindre la puissance cible de 40 MWc, la CRE a instruit 247 dossiers.

Les 197 dossiers instruits et complets ont été classés conformément au cahier des charges, qui prévoit que « la dernière offre retenue, ou les dernières en cas de candidats ex-aequo, pourra conduire au dépassement de la puissance appelée dans chacune des périodes de candidature ». La puissance cumulée de ces
dossiers s’élève à 40,9 MWc.

193 lauréats retenus

Ségolène Royal a désigné le 27 juin les 193 lauréats de la deuxième période de l’appel d’offres pour développer des installations photovoltaïques de moyenne puissance (100 à 250 kilowatts crête). Tous ces projets représentent une puissance supplémentaire totale de 40,7 mégawatts crête.

Le prix de vente moyen pour cette deuxième période de l’appel d’offres a baissé de près de 2 % par rapport à la première et s’élève à 165,2 € par mégawattheure.

L’évaluation carbone simplifiée de ces projets est de 470,2 kg eq CO2 / kWc en moyenne. La CRE estime les charges de service public induites par ces projets à environ 5,06 M€/an, soit 101,2 M€ sur 20 ans.

Aussi, afin de maintenir le développement de ces capacités photovoltaïques, la ministre lancera d’ici la fin de l’année un nouvel appel d’offres pour ces installations de taille intermédiaire.

les 193 lauréats de l'appel d'offresles 193 lauréats de l'appel d'offres
les 193 lauréats de l'appel d'offresles 193 lauréats de l'appel d'offres
les 193 lauréats de l'appel d'offres

les 193 lauréats de l'appel d'offres

 [ Cliquez sur les tableaux pour zoomer ]


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    5 Commentaires sur "Photovoltaïques sur bâtiment : les 193 lauréats de l’appel d’offres"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    trimtab
    Invité

    Hé trimtab……..Alors on fumait de la moquette en 2009…? …avec cette histoire de FATOS: Alors…il n’y avait pas que toi…? CQFD trimtab

    Sicetaitsimple
    Invité

    Ah oui….quand même. Bon, j’ai déjà donné mon avis sur les appels d’offres solaire ( hors technologies innovantes). Ca n’a plus lieu d’être, il faut piloter ça par une baisse des tarifs d’achat à l’allemande ( depuis la dernière réforme en 2012 je crois)

    Steph
    Invité

    1/ vous voyez combien de projets au nord de la Loire. 2/ alors que Becassine ne pouvait pas ignorer que la periode d’AO simplifie arrive a sa fin, pas de renouvellement, bachou, edc et autre regressistes vont pouvoir etre contents : plus d’AO simplifie, pas encore d’AO (>250 kW) tout court, le tarif

    wangfa
    Invité

    Et voilà, Aucun projet au nord de la Loire. De quand datent les projets? Quels projets ont été initiés depuis fin 2013? Pas de suite d’AO. Encore une fois, certains ont bloqué une nouvelle technologie pour profiter de leur bas de laine. Le colbertisme tue notre industrie et notre innovation.

    trimtab
    Invité
    Et si on ‘imposer’, comme préalable dans les AO PV une démarche d’autoconsommation tel que dans certaines régions: Ah la vielle histoire de l’autoconsommation PV (et ‘vente surplus’ seumement)……! Si depuis les débuts de ces débats, j’ai toujours été défenseur de cette ‘option’, même pour le ‘particulier’, et pour des raisons plutôt plus ‘altruistiques’ que ‘comptables’, il est sur que maintenant, et surtout pour des ‘grosses toitures’, collectivités, commerciales ou industrielles, une nouvelle modèle économique de production PV avec autoconsommation, commence à être envisagable et comptabalement ‘rentable’, sans trop de ‘soutien’ financièr de type AO ou tarif achats etc…… Au… Lire plus »
    wpDiscuz