Plan de relance : 30 ME pour l’énergie de l’agriculture

Parmi les 1000 projets de relance présentés hier par le Premier ministre, un volet est consacré au renforcement énergétique des exploitations agricoles.

Fortement co nsommatrice d’énergie, l’agriculture se voit fixer un objectif de 30% d’exploitations agricoles à faible dépendance énergétique d’ici à 2013.

Selon le Premier ministre, le plan de relance doit viser :

  • à améliorer l’évaluation de la consommation d’énergie et à diffuser massivement les diagnostics d’énergie adaptés à l’agriculture,
  • à favoriser la mise en place d’actions améliorant l’efficacité énergétique des équipements et de la production agricole,
  • à encourager le développement d’énergies renouvelables, la recherche et l’innovation.

Le Comité interministériel d’Aménagement et de compétitivité des territoires (CIACT) a décidé d’affecter à ce plan de performance énergétique des exploitations agricoles 30 millions d’euros.

Ce budget sera employé à :

  • l’achat de 20 bancs d’essai de tracteurs. Un meilleur réglage des machines agricoles qui représentent le premier poste de dépense énergétique des exploitations, devrait permettre de réduire leur consommation de manière significative. Une économie de 900 litres de carburant par an peut être envisagée pour un tracteur de 100 Ch effectuant 600 h/an, ce qui représente 3,5 tonnes de CO2 non émis.
  • l’installation d’équipements d’économie d’énergie dans les exploitations notamment 2000 équipements de récupération de chaleur, 40 échangeurs thermiques, des chauffe-eau solaires (12000 m2 de capteurs thermiques), des équipements de séchage solaire des fourrages (12 installations), des unités de biomasse bois énergie et pompes à chaleur (180 chaudières, 18 pompes à chaleur).
  • la construction de 30 unités de méthanisation, permettant la valorisation énergétique de la biomasse et notamment des effluents d’élevage.

Ces actions d’investissement seront accompagnées par la réalisation de diagnostics énergétiques des exploitations, au minimum 10 000 en 2009, financés par des crédits du ministère de l’agriculture hors plan de relance et des crédits européens (5 M€ au total).

Les diagnostics de performance énergétique permettront de faire un état des lieux de la consommation d’énergie et surtout d’identifier les marges de progrès et les actions que les agriculteurs peuvent réaliser pour améliorer la performance énergétique de leur exploitation, de leur production, de leur matériel ou de leur bâtiment.

Voir en ligne : la présentation du Plan de relance (PDF)

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Plan de relance : 30 ME pour l’énergie de l’agriculture"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Guydegif(91)
Invité

J’espère qu’en toute humilité nous aurons l’idée d’aller voir ce que nos voisins allemands savent déjà faire pas mal…biogaz à la ferme…etc… A+ Salutations Guydegif(91)

wpDiscuz