Pollutions lumineuses et économies d’énergie



Lille est à la pointe en matière de lutte contre la pollution lumineuse.
C’est pourquoi dans son appel d’offres pour l’éclairage public, la mairie a exigé 42% d’économies d’énergie. La partie économisée est aussitôt réinvestie dans l’amélioration de la performance des lampadaires en terme d’halo lumineux, pour le plus grand bonheur des astronomes amateurs.

Dans cette même perspective, dès l’année prochaine et pour dix ans, le Parc naturel régional du Luberon sera ainsi le premier dans l’Hexagone à introduire dans sa nouvelle charte un article contre la pollution lumineuse. Les communes signataires qui font partie du parc s’engageront à respecter cette charte en utilisant des éclairages moins puissants donc moins gourmands en énergie. Résultat : une consommation divisée par cinq et un flux lumineux au sol beaucoup moins agressif.

Partagez l'article

 



Articles connexes

1
Poster un Commentaire

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Christian
Invité
Christian

Et Dieu créa le jour et la nuit, ce qui permit a Cain de voir Abel pour le tuer.