Enerzine

Portugal : aide autorisée pour un projet-pilote d’éolienne flottante

Partagez l'article

La Commission européenne a estimé qu’un régime portugais visant à promouvoir les technologies liées aux énergies renouvelables était conforme aux règles de l’UE en matière d’aides d’État.

Les aides octroyées par le Portugal a pour objectif de soutenir des projets-pilotes consacrés aux énergies renouvelables d’origine océanique (énergies houlomotrice et marémotrice) et aux technologies éoliennes offshore innovantes.

La Commission a conclu en particulier que le projet contribuerait à la réalisation des objectifs de l’UE en matière d’énergie et d’environnement et qu’il ne fausserait pas indûment le jeu de la concurrence au sein du marché unique.

"Le développement des nouvelles technologies renouvelables est crucial pour aider l’Europe à respecter son engagement environnemental. Le régime approuvé aujourd’hui constitue un pas important afin d’amener les nouvelles technologies sur le marché" a déclaré à ce sujet Margrethe Vestager, commissaire pour la politique de concurrence.

Le programme soutiendra des projets-pilotes pour une capacité installée totale de 50 mégawatts (MW), dont 25 ont déjà été affectés au «projet Windfloat».

Ce projet testera, dans des conditions réelles de fonctionnement, des turbines éoliennes offshore flottantes. Il s’agit d’éoliennes montées sur une plateforme flottante et non sur des piliers fixés sur le fond marin comme dans le cas des éoliennes offshore traditionnelles, ce qui permet de déployer la technologie en eaux plus profondes. Pour la capacité restante de 25 MW, les propositions de projets peuvent être présentées jusqu’à la fin de l’année.

L’aide sera accordée pour une période de 25 ans sous la forme d’un tarif de rachat destiné à compenser les coûts plus élevés inhérents aux nouvelles technologies. Le projet bénéficiera également d’une aide à l’investissement et du financement de NER300 – le programme de soutien de l’UE en faveur des projets-pilotes innovants dans le domaine des énergies à faibles émissions de carbone.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    1 Commentaire sur "Portugal : aide autorisée pour un projet-pilote d’éolienne flottante"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    vd69
    Invité

    Chacun sait que le photovoltaique dans ses conditions du moment est polluant . Il est obtenu par des cellules chinoises fabriquées à base de charbon et censé remplacer de l’electricité française utilisant moins de 8% de fossile. Il suffirait que l’Etat français aide la mise en place d’une indistrie des cellules PV en France pour en faire une vraie industrie écologique. Nos dirigeants ont toujours prétendu que Bruxelles s’y opposerait : preuve que non.

    wpDiscuz