Pourquoi notre planète bleu est aussi verte ?

On le sait, notre Terre est recouverte d’eau à 75%, et vue de l’espace la couleur bleu prédomine ; pour les 25% restants, la surface terrestre a révèlé grâce aux images prises par un satellite de la NASA, un dégradé de vert trés évocateur mais aussi inhabituel à nos yeux.

Le capteur VIIRS installé à bord du satellite NPP Suomi NASA / National Oceanic and Atmospheric Administration américaine (NOAA) a été en mesure de détecter et de transmettre des différences subtiles dans la végétation terrestre.

En utilisant les données très détaillées de l’indice de végétation fournies par le satellite mis au point par des scientifiques de la NOAA, les photos publiées et présentées ci-dessous montrent que notre planète est bien ‘vivante’ et évolue de manière cyclique dans le temps.

Pourquoi notre planète bleu est aussi verte ?

Logiquement, on constate que plus les zones sont sombres et plus la végétation est dense et luxuriante. A contrario, les couleurs pâles indiquent que la couverture végétale demeure plus rare, en raison notamment de la neige, de la sécheresse, des montagnes ou des zones urbaines.

Des tâches blanches apparaissent sur les photos. Les vues ci-contre sont extraites de l’image en très haute résolution (30.000 x 15.000 pixels)

Pourquoi notre planète bleu est aussi verte ?

La cartographie intéractive est consultable à cette adresse : ici

Des données satellitaires qui couvrent la période d’avril 2012 à avril 2013 ont été utilisées pour produire des animations. Celle ci-dessous montre que la végétation est dynamique au fil du temps.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz