Poweo approuve le projet de fusion-absorption avec Direct Energie

Les conseils d’administration respectifs des groupes Poweo et Direct Energie ont approuvé les modalités de la fusion et autorisé la signature du projet de traité.

La parité de fusion serait de 1 216 actions Poweo pour 13 actions Direct Energie. Poweo procèderait de son côté à une augmentation de capital d’un montant de 3.017.260,80 euros représentés par la création de 30.172.608 actions nouvelles.

Les synergies attendues de la fusion avec Direct Energie auront pour objectif de compenser la hausse des coûts d’approvisionnement. En effet, le prix de l’accès régulé à l’électricité nucléaire historique (ARENH), qui avait été fixé à 40 euros par MWh pour les 6 premiers mois, a été porté à 42 euros par MWh à compter du 1er janvier 2012.

Par ailleurs, le parc de sites clients actifs de Poweo est resté quasi-stable au cours du 1er trimestre 2012 (-1,9%), pour s’établir à 326 000 sites actifs au 31 mars 2012 contre 332 000 sites au 31 décembre 2011.

Cette fusion donnerait naissance au premier opérateur alternatif multi-énergie à taille critique en France avec plus d’1 million de clients résidentiels et professionnels, livrant chaque année environ 10 TWh d’électricité et de gaz naturel.

Répartition du Capital et droits de vote

François Premier Energie, Impala et EBM Trirhena AG, qui sont actuellement les principaux actionnaires de Direct Energie, détiendraient respectivement environ 26%, 26% et 8,8% du capital de la société. Étant donné que les actions d’autocontrôle représenteraient 16,2% du capital post-fusion, les droits de vote de ce groupe d’actionnaires s’élèveraient alors à 72,6%. Enfin, Ecofin et Luxempart détiendraient ensemble environ 12,4% du capital de la société, et 14,8% des droits de vote.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz