Poweo lance de nouvelles offres “vertes”

L’opérateur Poweo a dévoilé sa nouvelle gamme d’offres dites « vertes », s’appuyant sur le développement de son parc de production.

Poweo a annoncé lundi le lancement d’une nouvelle gamme d’offres "vertes", nommées "Avantage", "Planète" et "Avenir". Ces nouvelles offres s’accompagnent d’une gamme de services pour la maîtrise de la consommation d’énergie.

L’offre "Avantage" propose de porter à 10% la réduction du prix du kWh par rapport aux tarifs réglementés de l’électricité dans le cas d’une souscription couplée gaz et électricité, contre 8% de réduction pour un tarif simple.

L’offre "Planète" garantit une énergie provenant exclusivement de sources renouvelables, "sans surcoût par rapport aux tarifs réglementés". En souscrivant l’option Poweo 2 Energies dans le cadre de l’offre "Planète", Poweo s’engage à offrir offre au consommateur une réduction de 3 % sur le prix du kWh des tarifs réglementés de l’électricité et de 10 % sur le prix du kWh des tarifs réglementés du gaz.

Le forfait "Avenir" est quant à lui présenté comme une "offre vertueuse, 100% verte" : exclusivement disponible sur Internet elle permet de matérialiser le volume d’énergie consommé. Poweo annonce là aussi des prix inférieurs aux tarifs réglementés, de 5% pour l’électricité, et 10% pour le gaz.

Les offres "Planète" et "Avenir" seront d’autre part proposées à la labellisation Electricité Verte Ecologique (EVE) lancé par WWF France et le Comité de liaison des Energies renouvelables (CLER), dès son lancement. Par ailleurs, pour chaque mégawatt-heure consommé, Poweo entend "investir deux euros dans des projets de développement des énergies renouvelables en France."

Du côté des services, l’opérateur explique développer de nouvelles fonctionnalités pour la Poweo Box, qui permet de mesurer en temps réél sa consommation électrique. Elle devrait bientôt proposer des alertes de consommation par SMS, et donner des informations météorologiques et de qualité de l’air.

Enfin, la filiale Poweo Services se développe dans les services de proximité en vue d’aider à maîtriser la dépense énergétique dans les logements. Dans ce but, une première agence, Poweo Services PACA a été ouverte à Aix-en-Provence et le groupe a fait l’acquisition de la société Eurogaz à Toulouse (1,7 millions d’euros de CA).

Développement du parc de production du groupe

A l’occasion de la présentation de ses nouvelles offres, Poweo rappelle son plan industriel, qui consiste à se doter de capacités de production diversifiées dont près de 25 % d’origine renouvelable.

Dans ce cadre, Poweo a récemment réalisé 2 acquisitions dans l’éolien : les parcs de Louville et de Fond de Plaine (Luc-sur-Orbieux) portant sa capacité de production éolienne à 41 MW. Le groupe rappelle également son développement récent dans le solaire, via la centrale de Torreilles.

Le fournisseur développe par ailleurs sept projets de cogénération à partir de biomasse dans le cadre de l’appel d’offres lancé par le Ministère de l’Industrie. Ces projets de centrales, d’une puissance unitaire de 7 à 16 MWe, valorisent des plaquettes forestières, de la paille ou des cultures énergétiques comme le miscanthus, tout en veillant à ne pas créer de conflits d’usages de ces ressources. Si ces projets sont sélectionnés, les centrales pourraient être mises en service à partir de 2010. Poweo se portera également candidat pour les renouvellements à venir de concessions hydroélectriques.

Actuellement, les capacités éoliennes du groupe se portent à 41 MW, suite à l’acquisition de deux nouveaux parcs éoliens En Eure-et-Loir, le parc éolien de Louville compte douze éoliennes Vestas pour une puissance totale de 24 MW et une production annuelle estimée de 61,4 millions de kWh. Dans l’Aude, le parc éolien de Luc Fond de Plaine (Luc-sur-Orbieux), est composé de deux éoliennes REpower d’une capacité totale de 4 MW et une production annuelle estimée à 9,5 millions de kWh

Ces dernières acquisitions s’ajoutent au portefeuille existant composé des parcs de Boulay-en-Moselle et de Saint-Aubin. Ces quatre parcs éoliens portent à 41 MW sa capacité de production éolienne.

Le groupe annonce également l’acquisition de douze turbines REpower et Vestas destinées à équiper, en 2008, deux parcs éoliens d’une capacité de 24 MW en Haute- Marne, sur les communes d’Is-en-Bassigny et d’Orcevaux-Brennes-Verseilles-le-Haut.

Du côté des énergies non renouvelables, Poweo prévoit l’implantation de nouvelles centrales thermiques : une centrale au gaz naturel (type CCGT) est en cours de construction à Pont-sur-Sambre et d’autres projets sont à l’étude notamment à Beaucaire et à Toul. La technologie employée est présentée comme "très fiable", et permettrait, selon le fournisseur, de "combiner un haut rendement énergétique à un taux d’émissions de CO2 et de gaz à effet de serre nettement inférieurs aux taux d’émissions des centrales thermiques classiques."

 

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Poweo lance de nouvelles offres “vertes”"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
JP du Carladez
Invité

Pour ce qui est de l’estimation de production du parc de Louville, il conviendrait d’être plus modeste car 64,1 millions de Kw/h demanderaient l’équivalent de plus de 2540heures de production à pleine puissance. Or en France et éloigné des côtes il faut compter sur 2000h de production, voire beaucoup moins (1750h en Aveyron qui soit-disant a un fort potentiel). Ce qui donnerait pour Louville 24Mw*2000h soit : 48 Millions de Kw/h annuels n’en déplaise à POWEO.

PasNaif
Invité

On attend de voir quelle durée de production à pleine puissance déclareront-ils au renouvellement des contrats d’achat obligatoire à la fin des dix premières années! D’autre part, je ne puis croire une minute à leur offre “verte”: comment vont-ils m’alimenter quand il n’y a pas de vent 80% du temps? Où stockent-ils donc leur énergie éolienne? Pour moi c’est du verbiage commercial destiné à racoler la clientèle non spécialiste, donc auprès de 99.5% des français, soit passible de publicité mensongère. J’attends avec impatience leur démonstration. En attendant ils font mauvaise presse aux EnR.

Mv la viadene
Invité

Tout à fait d’accord mais c’est plutôt 2670 heures avec 24MW à pleine puissance qui font 64,1 millions de Kw/h annuel !!!!!!

Dan
Invité

Pour information : La CRE, dans le calcul de la CSPE 2008, a pris 2200 heures pour calculer la production éolienne. je ne sais pas si ce quota moyen sera atteint.

Fx26150
Invité
Un prix d’appel la première année, mais quel pourcentage d’augmentation les années suivantes ? Quand on sait que Monsieur Begbéder se répand partout dans la presse en disant que le prix de l’énergie va (et il le souhaite pour gagner de l’argent) va fortement augmenter ! Et puis, effectivement, comment garantir 100% d’électricité verte si les éoliennes ne tournent pas ou  si la consommation des  abonnés dépasse les capacités de production ?Enfin, grâce au truchement des certificats verts, nous ne sommes pas à l’abri (je ne vise pas Poweo dans cette assertion) un jour d’un beau scandale. Mais, il est bon… Lire plus »
Toto17
Invité
Messsieurs,Je vous ai lus et j’ai remarqué que vous n’aviez fait que des critiques négatives. Il est bien de se taper sur la bedaine en se targuant d’être des spécialistes mais êtes-vous réellement constructifs ? Vous gagneriez en crédibilité en disant également ce que l’on peut trouver de positif dans les différentes démarches ou offres de Poweo. Quant à faire le reproche à Charles Beigbeder de vouloir gagner de l’argent, me fait penser à de bons gros fonctionnaires qui n’en foutent pas une. Jusqu’à preuve du contraire, un chef d’entreprise n’est pas un philanthrope. Cependant, ce n’est pas incompatible avec le fait… Lire plus »
wpDiscuz