Poweo lance les travaux de sa centrale à gaz

Les dernières étapes préalables ayant été franchies avec succès, notamment en ce qui concerne l’approvisionnement en gaz naturel, Poweo annonce avoir donné à Siemens l’ordre d’engagement de travaux (" limited notice to proceed ") concernant sa 1ère centrale de type CCGT (cycle combiné à gaz).

En conséquence les travaux démarreront ce jour et sont prévus pour durer vingt-cinq mois jusqu’à la mise en condition commerciale. Les ultimes formalités administratives seront finalisées dans les semaines à venir, les autorités concernées n’ayant pas identifié d’obstacle majeur.

La centrale sera localisée sur le territoire de la commune de Pont-sur-Sambre (Nord) et aura une capacité de production de 412 MW. A titre indicatif, une telle centrale peut produire jusqu’à 2,5 TWh par an, l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 400 000 foyers soit celle de près d’un million de français.

Cet actif sera logé dans Poweo Pont-sur-Sambre, filiale à 100% de Poweo Production, la société conjointe détenue à 60% par Poweo SA et 40% par Verbund, l’opérateur national autrichien d’électricité, et créée dans le cadre du partenariat conclu au 1er semestre 2006. L’investissement total pour Poweo Production est estimé à 233 millions d’euros échelonnés jusqu’à la mise en service, y compris les coûts de raccordement aux réseaux d’électricité, de gaz et d’eau.

Le financement de ce projet sera assuré par une ligne de crédit de 207 millions d’euros en cours de mise en place en faveur de Poweo Pont-sur-Sambre, dont 183 millions d’euros affectés aux dépenses d’investissement. Ce financement, de type " project finance " et provenant de Verbund, prendra la forme d’un crédit long terme amortissable sur la période 2007-2024. Pour mémoire, la trésorerie nette de Poweo SA s’élevait à 76 millions d’euros au 30 juin 2006, Verbund ayant depuis apporté 13 millions d’euros en fonds propres à Poweo Production et devant encore verser à cette dernière 46 millions d’euros conformément aux termes du partenariat.

En complément de Pont-sur-Sambre, trois autres sites ont d’ores et déjà été sélectionnés à Beaucaire (Gard), Toul (Meurthe-et-Moselle) et au Havre (Seine-Maritime) pour accueillir des capacités de production additionnelles de type cycle combiné à gaz, ou à charbon propre en ce qui concerne le Havre. Le plan industriel de Poweo prévoit de porter la capacité de production à 3 400 MW à l’horizon 2012, dont 600 MW en énergies renouvelables.

Poweo entend ainsi devenir le 1er énergéticien intégré indépendant en France, présent à la fois en amont dans la production d’électricité et en aval dans la commercialisation d’électricité et de gaz auprès d’une clientèle de professionnels, ainsi que de particuliers à compter du 1er juillet 2007.

A l’occasion de cette annonce, Charles Beigbeder, Président Directeur-Général de Poweo , a déclaré : "En franchissant cette étape-clé, Poweo engage sa mutation industrielle pour devenir l’unique opérateur alternatif verticalement intégré en France. De ce fait nous contribuons non seulement au réinvestissement nécessaire à la sécurité d’approvisionnement nationale, mais également, aux côtés du consommateur final, à l’enjeu majeur que constitue une meilleure efficacité énergétique".

(src : CP Poweo)
Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Poweo lance les travaux de sa centrale à gaz"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
PN
Invité

Bon alors pour ceux qui ne comprennent pas, le charbon propre, c’est : sans oxydes d’azote (dénitrification ou combustion à basse température), sans oxydes de souffre (désulfuration) et éventuellement avec stockage co2. Pour les sceptiques, sur le lit fluidisé circulant de gardannes, on ne voit même pas sortir la fumée quand la tranche fonctionne à pleine charge (250Mw)

wpDiscuz