Powergen, ferme ses centres d’appels en Inde

Après avoir délocaliser des milliers d’emplois en Inde et autres pays à bas salaires, une nouvelle tendance émerge actuellement. Sous le terme de « backshoring », le processus consiste à rappatrier les tâches critiques vers le pays d’origine. Ainsi, le numéro deux britannique de l’énergie, Powergen, filiale du groupe allemand E.ON, a décidé la semaine dernière de fermer ses centres d’appels en Inde, ouverts il y a 5 ans.

Suite à de nombreuses plaintes sur la qualité de son service d’appel, le groupe énergétique va de fait créer 1 000 emplois en Angleterre. A noter également que l’inflation des salaires en Inde est devenue une réalité.

(src : JDnet)
Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz