Enerzine

Précarité énergétique : EDF, GDF Suez et TOTAL s’engagent

Partagez l'article

A l’heure où près de 3,8 millions de ménages consacrent plus de 10% de leurs ressources à leurs factures d’énergie, le gouvernement veut faire diminuer la facture énergétique des foyers modestes.

A cet effet, une convention qui a été signée par différents acteurs (dont EDF, GDF-Suez, Total) permettra d’augmenter considérablement les montants alloués au programme « Habiter mieux », destiné à lutter contre la précarité énergétique.

Ce programme est destiné à financer les travaux de rénovation énergétique des propriétaires occupants modestes, pour réduire leur facture et contribuer à l’atteinte des objectifs d’économies d’énergie du Grenelle de l’environnement.

Pour repérer ces ménages souvent âgés et parfois isolés, et les inciter à réaliser des travaux sans risque financier, le programme « Habiter mieux » mutualise les crédits (600 millions d’euros de l’ANAH et d’Action logement, 500 millions d’euros au titre des investissements d’avenir) et fédère les acteurs de terrain et leurs réseaux (collectivités locales, CNAF, CNAV, Procivis, CAPEB et FFB).

Le Big 3 (EDF, GDF SUEZ et Total) a rejoint le programme et s’engage à contribuer à hauteur de 85 millions d’euros pour rénover 100 000 logements énergivores d’ici 2013. Globalement, les fournisseurs d’énergie participeront pour 250 ME d’ici 2017.

Selon le gouvernement en place, le programme sera doté de 1,35 Md d’euros, ce qui permettra d’aider 300 000 propriétaires en précarité énergétique d’ici 2017. Cette participation, qui repose sur le mécanisme des certificats d’économie d’énergie, complète les actions sociales déjà engagées par EDF, GDF-Suez et TOTAL. Ils seront partenaires des contrats locaux, et participeront au repérage et à l’accompagnement des bénéficiaires.

« La réhabilitation thermique des logements répond à un double objectif : apporter une solution durable à la précarité énergétique et atteindre l’objectif de 20 % d’économies d’énergie en 2020 en traitant les logements les plus consommateurs. Un enjeu de taille que le Gouvernement place au cœur de ses priorités, avec la mobilisation de plus de 1,35 Md d’euros et de nombreux acteurs de terrain, essentiels pour toucher les ménages les plus fragiles », ont souligné Nathalie Kosciusko-Morizet (Ministre de lécologie) et Benoist Apparu (Ministre du logement).

Le programme « Habiter mieux » est pour le moment déployé sur 78 % des communes
. La contribution des fournisseurs d’énergie devrait avoir pour effet d’accélérer son déploiement.

1 – A titre d’exemple, pour des travaux de 10 000 €, l’Anah verse entre 3 100 € et 5 100 € auquel peut s’ajouter un complément d’aide locale.

2 – Cette contribution est répartie à raison de 58 000 logements pour EDF, 26 000 pour GDF SUEZ et 16 000 pour TOTAL.

3 – Le renforcement du programme « Habiter mieux » fait partie des propositions de la table ronde nationale pour l’efficacité énergétique installée en juin pour amplifier l’effort en matière d’économies d’énergie.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz