Premier rapport sur les réserves pétrolières en Irak

IHS, un prestataire mondial de services de consultation et d’informations techniques critiques, a annoncé aujourd’hui le lancement imminent du rapport Iraq Atlas, la première et seule analyse détaillée des réserves pétrolières et des opportunités en matière de production et de développement disponible depuis le début du conflit en Iraq.

Iraq Atlas, qui sera disponible auprès d’IHS le 9 mai, est une vue d’ensemble unique de l’ensemble des indices et des champs connus en Iraq, et estime que les réserves pétrolières peuvent atteindre 116 milliards de barils, plaçant le pays en troisième position dans le monde. Iraq Atlas estime qu’une capacité supplémentaire de 100 milliards de barils de pétrole pourrait exister dans le désert occidental de l’Iraq.

Iraq Atlas apporte le niveau de détail le plus élevé et le plus précis à ce jour sur les réserves champ par champ. Un total de 435 indices non forés et découvertes non commerciales et 81 champs en production et découvertes commerciales sont inclus. Les réservoirs ont été réévalués sur la base de nouvelles informations et tous les chiffres de productions et les réserves de champ ont été réévalués et validés. En particulier, Iraq Atlas passe en revue :

  • Toutes les réserves confirmées et en place par réservoir, y compris les chiffres de production cumulatifs
  • Les estimations des réserves de pétrole et de gaz récupérables résiduelles par réservoir à la fin 2006
  • Les cartes de situation et les cartes de structure pour les champs et les indices, ainsi que les cartes des blocs du nouvel appel d’offre
  • Les nouvelles découvertes au Kurdistan irakien, avec un guide de l’exploration dans cette région
  • Le désert occidental de l’Iraq, qui est censé avoir un potentiel d’exploration de l’ordre de 100 milliards de barils de pétrole et une grande quantité de gaz
  • Une revue complète de la stratigraphie pour toutes les découvertes en Iraq, y compris les résultats de test, colonnes stratigraphiques et recoupages

Avant la guerre entre l’Irak et l’Iran en 1980, le pays avait une capacité de production de 3,6 millions de barils de pétrole par jour. Elle était de 3,2 millions de barils par jour avant la première guerre du Golfe en 1990 et de 2,7 millions de barils par jour avant le commencement du conflit le plus récent.

À propos d’IHS : www.ihs.com

(src : Business Wire)
Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz