Enerzine

Première livraison de gaz norvégien aux Etats-Unis

Partagez l'article

Pour la première fois, la Norvège a livré du gaz européen aux Etats-Unis.

C’est à la compagnie StatoilHydro que l’on doit cette première, qualifiée d’historique : le méthanier "Arctic Discoverer" s’est amarré le jeudi 21 février (heure locale), au terminal de ‘Cove Point’ dans l’Etat du Maryland (au sud de Washington DC), après un voyage de 12 jours à travers l’océan Atlantique. Il transportait du gaz sous sa forme liquide (GNL).

Jusqu’à présent, le groupe norvégien ne livrait que du pétrole aux Etats-Unis. "C’est une occasion historique", a expliqué Rune Bjørnson, le vice-président exécutif de StatoilHydro pour l’activité gaz naturel. "Depuis plus de 20 ans, StatoilHydro a fourni au marché américain du pétrole brut en provenance de la mer du Nord et de la mer de Norvège. Maintenant, c’est au tour du plateau continental norvégien de l’approvisionner en gaz . Pour le marché américain, cela signifie une meilleure sécurité d’approvisionnement. Pour notre part, nous allons continuer à nous développer pour devenir un fournisseur d’énergie encore plus souple pour nos clients", a ajouté Bjørnson.

Arctic Discoverer

Le gaz provient du champ Snøhvit, dans la mer de Barents, détenu en majorité par Statoil (33,53%), mais également par les français Total (18,4%) et GDF (12%).

"Afin de répondre à la future demande (mondiale) en énergie, je pense que nous verrons l’exportation du gaz entre les continents de la même manière que nous l’avons vu avec le pétrole. Grâce à la production de GNL extraite du domaine de Snøhvit, le gaz peut être répartie sur l’ensemble des continents. Le gaz est devenu une marchandise mondiale ", a déclaré encore Bjørnson.

La Norvège est le troisième exportateur mondial de gaz.


Partagez l'article

 



             

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz