Prime à la conversion de véhicules, chèque énergie, crédit d’impôt, changement des chaudières au fioul

Nicolas Hulot a présenté la semaine dernière le paquet « solidarité climatique », quatre mesures concrètes qui entrent dans le Plan Climat et qui visent à améliorer le quotidien des Français.

Il s’agit de la Prime à la conversion de véhicules, du chèque énergie, du crédit d’impôt pour la transition énergétique et du changement des chaudières au fioul.

Prime à la conversion de véhicules

La prime à la conversion des véhicules vise à accélérer la sortie du parc des véhicules essence et diesel les plus polluants. En 2018, tous les Français qui veulent passer à l’électrique ou changer un vieux véhicule polluant pour une voiture neuve ou d’occasion récente émettant moins de 130 gCO2/km obtiendront un soutien du Gouvernement pour lutter contre la pollution de l’air. Les ménages non imposables pourront obtenir jusqu’à 2000euros d’aides.


Généralisation du chèque énergie

“Le chèque énergie est un outil de lutte contre la précarité énergétique qui aide les Français aux revenus très modestes à payer leurs factures d’énergie, quel que soit leur moyen de chauffage. Il bénéficiera à 4 millions de ménages en 2018, avec un montant moyen annuel de 150 €, qui sera revalorisé à 200 € en moyenne pour accompagner la hausse de la fiscalité carbone.”

Le chèque énergie sera attribué automatiquement au bénéficiaire selon un barème pouvant aller de 48 à 227 € en fonction de leur situation de revenu et de famille. Un simulateur en ligne permet à tous les bénéficiaires de calculer le montant exact de leur prime en fonction de leur situation : www.chequeenergie.gouv.fr

“Pour 2019, le montant du « chèque énergie » sera revalorisé de 50 € et passera donc à 200 € en moyenne, en cohérence avec l’augmentation de la fis
calité carbone.”


Crédit d’impôt pour la transition énergétique

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) permet de financer des travaux d’isolation des logements et d’amélioration du chauffage des logements, et donc de faire des économies d’énergies permettant de réduire la facture de chauffage, tout en luttant contre le changement climatique.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique sera prolongé en 2018 avant sa transformation en prime en 2019. Il sera concentré sur les travaux et les équipements les plus efficaces s’inscrivant dans la transition énergétique.

Coup de pouce « certificats d’économie d’énergie » pour le changement d’une chaudière au fioul

En complément du crédit d’impôt transition énergétique, l’aide au remplacement d’une vieille chaudière fioul par une chaudière utilisant des énergies renouvelables (pompe à chaleur, chaudière bois) sera renforcée pour les ménages aux revenus modestes et très modestes. Cette mesure leur permettra de réaliser des économies d’énergie et de ne pas être soumis à l’augmentation de la fiscalité sur les énergies fossiles.

Partagez l'article
  • 1
    Partage

 



[ Communiqué ]

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz