Princeton : la palme d’or du complexe photovoltaïque

La prestigieuse Université de Princeton (Princeton University) située aux États-Unis, a l’intention de devenir une référence dans le domaine des technologies vertes et des énergies renouvelables.

La "Ivy League", une entité qui regroupe les huit universités privées du nord-est des États-Unis a annoncé la semaine dernière sa décision d’installer sur une superficie de 10 ha des panneaux photovoltaïques, afin d’alimenter partiellement en énergie le campus du New Jersey.

L’installation sera composée de 16.500 panneaux photovoltaïques, ce qui en fera la plus grande centrale solaire de ce type pour un collège ou une université américaine. Elle produira assez d’électricité pour faire baisser les frais de scolarité de 8% !

La mise en place de la centrale solaire fait partie d’un plan durable lancé en 2008 afin d’abaisser les émissions de carbone de Princeton aux mêmes niveaux de 1990, d’ici 10 ans. Le complexe électro-solaire sera construit sur des terres appartenant à l’université et situées au sud du campus principal, juste en face du Delaware. La construction devrait débuter l’an prochain.

C’est la compagnie SunPower qui a été sélectionnée pour développer la centrale solaire. Selon elle, les panneaux solaires seront en mesure de produire 8 millions de kilowattsheures par an, soit suffisamment d’électricité pour couvrir 5,5% du total des besoins de l’Université de Princeton.

Pour financer le projet, Princeton utilisera le programme de Certificat -Solaire- d’Energie Renouvelable du New Jersey (SREC). Dans le cadre de ce programme, l’Etat fédéral émettra un SREC pour 1.000 kilowattheures d’énergie produite par la centrale solaire jusqu’en 2020. L’université vendre ensuite ces crédits à une entreprise de services publics pour couvrir partiellement le coût du système.

** Les membres de l’Ivy League sont :

Université Brown à Providence, Rhode Island, fondée en 1764 ;
Université Columbia à New York City, New York, fondée en 1754 ;
Université Cornell à Ithaca, New York, fondée en 1865 ;
Dartmouth College à Hanover, New Hampshire, fondée en 1769 ;
Université Harvard à Cambridge, Massachusetts, fondée en 1636 ;
Université de Pennsylvanie à Philadelphie, Pennsylvanie, fondée en 1740 ;
Université de Princeton à Princeton, New Jersey, fondée en 1746 ;
Université Yale à New Haven, Connecticut, fondée en 1701.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Princeton : la palme d’or du complexe photovoltaïque"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Propv
Invité

… alors qu’en France on reflechit encore et toujours pour décider si oui ou non il faut autoriser le PV à se developper ! Si ça continue, en plus d’acheter les panneaux en Chine ou en Pologne maintenant que les entreprises françaises vont délocaliser leur production (331 emplois à Photowatt de nouveau supprimés), on ira chercher des ingénieurs américains pour nous concevoir nos installations !!! Merci Besson, Merci Lagarde, merci Fillon !!!

wpDiscuz