Prise de position américaine sur le biocarburant

L’intérêt des Etats-Unis pour l’éthanol brésilien est apparu de plus en plus évident ces dernières semaines.

Lors de sa visite, Nicholas Burns, Sous-Secrétaire d’Etat, a exprimé sa volonté que la recherche et le développement de biocombustibles soit l’axe symbolique d’un partenariat renouvelé et plus fort entre le Brésil et les E-U. L’objectif avoué est de réduire la dépendance américaine au pétrole.

Nicholas Burns a annoncé qu’un accord devrait se concrétiser d’ici 12 mois avec trois composantes : une meilleure coopération entre les secteurs public et privé des deux pays, la participation des pays de la région et la recherche d’une croissance du marché global des biocombustibles.

Au niveau régional, les E-U souhaitent un développement fort de l’éthanol et des biocombustibles en Amérique Latine notamment pour réduire le poids géopolitique du Vénézuela de Hugo Chavez.

Un accord a d’ores et déjà été signé avec le Brésil pour développer un projet pilote de production de biocombustibles dans un pays des Caraïbes.

Le sujet devrait être abordé en bonne place lors de l’escale brésilienne du Président Bush qui effectuera un voyage en Amérique Latine entre les 8 et 14 mars.

 
BE Brésil numéro 93 (16/02/2007) – CenDoTeC / Ambassade de France au Brésil / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/41342.htm
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz