Prix Cleantech 2013 du meilleur partenariat PME Innovante à …

McPhy Energy, spécialiste des solutions hydrogène dédiées au stockage d’énergie et aux applications industrielles, a reçu hier le Prix Cleantech 2013 du meilleur partenariat entre une PME innovante et un acteur industriel pour son association avec Enertrag dans le power to gas.

Au travers de ces prix annuels, le Club Cleantech de l’Association Française des Investisseurs pour la Croissance (AFIC) et Ernst & Young distinguent les entreprises et les partenariats exemplaires dans le développement et la diffusion des innovations dans le secteur des Cleantech.

En septembre 2013, McPhy Energy et le géant allemand des énergies renouvelables Enertrag ont conclu un partenariat stratégique majeur destiné à accélérer le développement du power to gas. Dans ce cadre, McPhy Energy a repris l’activité de développement et de fabrication d’électrolyseurs d’Enertrag HyTec Gmbh afin de la faire évoluer du stade de la pré-production à celui d’une gamme d’équipements commercialisés sur le marché mondial.

"Nous remercions Ernst & Young et le Club Cleantech de l’AFIC d’avoir ainsi mis en lumière notre partenariat avec Enertrag. En complétant idéalement notre offre, ce partenariat nous permet d’adresser le marché du power to gas, mais aussi de la mobilité et de l’industrie, avec une gamme complète d’équipements de production d’hydrogène de différentes capacités et d’équipements de stockage sous forme solide. C’est une étape importante du développement de McPhy Energy et de son implication dans le défi de la transition énergétique", conclut Pascal Mauberger, Président du directoire de McPhy Energy.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Prix Cleantech 2013 du meilleur partenariat PME Innovante à …"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pastilleverte
Invité

société bien française, comme son nom ne l’indique pas, car le stockage est une des clés fondamentales pour assurer la réussite des enr, éolien, PV, marines. Deux autres pistes pour lesquelles travaillent peut être d’autres sociétés françaises : la thermoélectricité, ou comment transformer le plus directement et économiquement possible de la chaleur en électricité, et les carburants synthétiques “soutenables” (ou durables, verts, écolo, josébovesquement compatibles)

wpDiscuz