Prix du gaz : “un nouveau coup de massue”

Selon "Le Figaro", les tarifs du gaz devraient augmenter le 1er avril prochain de l’ordre de 5%, ce qui représenterait environ 45 euros supplémentaires sur la facture des consommateurs.

Alors que les prix avaient été gelés au premier janvier dernier, le journal croît savoir que cette hausse se situera entre 4,8% et 5,2%.

De son côté, l’UFC-Que Choisir s’alarme de cette prévision de hausse et indique que ce nouveau coup de massue, après les 15% d’augmentation l’an dernier, "ne saurait être admis en raison de l’inadéquation entre la formule tarifaire, pourtant récemment révisée, et la réalité économique."

Pourtant, en août dernier, GDF Suez avait mis en place un nouveau mode de calcul applicable dès cette année et destiné à mieux intégrer les prix de marché.

En effet, le cours du gaz sur les marchés de gros a chuté ces dernières années (- 30 % entre novembre 2008 et septembre 2010). Or, GDF Suez s’approvisionne en partie sur ces marchés et a renégocié ses contrats d’approvisionnement pour qu’ils ne soient plus entièrement indexés sur les produits pétroliers. Cependant, d’après l’UFC, "le consommateur continue de payer son gaz au prix fort, selon une formule tarifaire toujours obsolète, puisqu’elle ne tient pas suffisamment compte de cette nouvelle donne."

Pour l’UFC, l’augmentation de 15% de l’an dernier avait renchéri de 150 euros la facture des 7 millions de ménages chauffés au gaz. Ce serait 50 euros supplémentaires si l’Etat ne s’oppose pas à cette nouvelle hausse.

L’association de défense des consommateurs demande à l’Etat de prendre "ses responsabilités et d’assurer, dans un système concurrentiel défaillant, un juste prix en s’opposant, par arrêté, à l’augmentation injustifiée demandée par GDF-Suez", tant que ne sera pas en vigueur "une formule tarifaire parfaitement adaptée aux réalités des conditions d’approvisionnement."

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Prix du gaz : “un nouveau coup de massue”"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Papi12
Invité
Vive l’ouverture à la concurrence des marchés de l’énergie ! GDF-Suez est devenue une société privée souhaitant réaliser des bénéfices… Si le prix du gaz augmente vous pouvez aussi vous adresser à la concurrence… Tout le monde y trouve son compte : l’Union Européenne et sa directive de “libéralisation du marché”, les entreprises, les actionnaires… sauf les clients finaux… PS : l’indexation du prix du gaz sur le pétrole s’expliquait du temps où il fallait créer le réseau et donner une visibilité aux investisseurs (publics et privés). Aujourd’hui il me semble que les réserves mondiales de gaz sont bien plus… Lire plus »
Bachir
Invité
les equipements gazier et l’expertise ont ete decupler en cout et cela profite aux memes(les grandes societe) alors la technique des grands distributeurs est la, toujours la meme ils rognent sur le producteur et sur le client final,une chaine gaz rapporte moins pour un producteur en treme final de pouvoir d’achat , alors que les clients particuliers deboursent plus il n’ya pas de secret c’est les intermediaires qui se sucrent sur le dos des deux la technique est connu et eprouvee alors il est temps de se resaisir pour ecarter ces suceurs de sang qui annonce des grand profits sur… Lire plus »
Bachir
Invité
les equipements gazier et l’expertise ont ete decupler en cout et cela profite aux memes(les grandes societe) alors la technique des grands distributeurs est la, toujours la meme ils rognent sur le producteur et sur le client final,une chaine gaz rapporte moins pour un producteur en treme final de pouvoir d’achat , alors que les clients particuliers deboursent plus il n’ya pas de secret c’est les intermediaires qui se sucrent sur le dos des deux la technique est connu et eprouvee alors il est temps de se resaisir pour ecarter ces suceurs de sang qui annonce des grand profits sur… Lire plus »
wpDiscuz