Procter & Gamble va développer une centrale d’énergie biomasse

Procter & Gamble et Constellation, une filiale d’Exelon ont annoncé le développement d’une centrale de biomasse d’une puissance de 50 mégawatts afin de soutenir l’exploitation de l’une des plus grandes installations de P&G aux États-Unis.

La centrale augmentera sensiblement le quota d’utilisation d’énergie renouvelable de P&G, contribuant à rapprocher la société de son objectif : "obtenir 30% de son énergie à partir de sources d’énergie renouvelable d’ici 2020."

Chargée de la construction, Constellation possédera et exploitera la centrale de cogénération d’un valeur de 200 millions de dollars qui fournira de la vapeur à l’usine de fabrication de papier de P&G d’Albany, dans l’État de Géorgie, et générera de l’électricité pour les services publics locaux, Georgia Power.

Depuis plus de 30 ans, l’usine d’Albany utilisait avec succès une plus petite chaudière à biomasse sur site pour convertir des morceaux de bois en vapeur renouvelable, fournissant environ 30% de l’énergie totale. La nouvelle installation remplacera la chaudière vieillissante de P&G par une unité biomasse hautement efficace combinant chaleur et énergie. L’approvisionnement de biomasse fournira 100% de la vapeur, et jusqu’à 60 à 70% de l’énergie totale utilisée pour la fabrication des serviettes en papier Bounty et de papier hygiénique Charmin.

"Chez P&G, nous sommes engagés à améliorer la durabilité environnementale de nos produits dans tous les aspects de leur cycle de vie, de la fabrication, l’emballage et la livraison jusqu’à leur utilisation par les consommateurs", a déclaré Martin Riant, responsable du développent durable chez P&G. "Ce projet nous permet d’exploiter l’une de nos plus grandes usines mondiales avec une source d’énergie renouvelable, ce qui permettra de réduire l’empreinte environnementale de deux grandes marques, Bounty et Charmin. Nous considérons cela comme une victoire pour notre entreprise, pour les consommateurs, pour les partenaires et pour l’environnement."

La centrale est le plus récent projet de Constellation qui compte plus de 300 mégawatts d’actifs en exploitation ou en développement.

"Constellation est en position unique pour soutenir les objectifs de Procter & Gamble en matière d’énergie renouvelable en raison de notre leadership dans l’approvisionnement d’énergie au détail et la production distribuée," a déclaré Gary Fromer, Vice-président senior chargé de la distribution d’énergie chez Constellation. "Nos clients recherchent de plus en plus des options énergétiques complètes qui améliorent l’efficacité opérationnelle et la durabilité. Constellation peut fournir des solutions énergétiques propres et innovantes qui apportent de la valeur ajoutée pour nos clients."

Dans la planification initiale de la centrale, P&G et Constellation ont souligné des « normes d’approvisionnement » durables pour le projet. L’alimentation en combustible de la centrale proviendra de la biomasse qui, autrement, aurait été abandonnée à la décomposition, brûlée, ou potentiellement envoyée dans une décharge, y compris les cimes des arbres abandonnées, les branches et les déchets de bois provenant d’exploitations forestières locales, les résidus de culture, tels que les coques de noix de pécan et les coques d’arachide, et les déchets de scierie tels que la sciure de bois.

Ces normes complètent la politique d’achat responsable de fibre de bois de P&G pour ses mouchoirs, ses serviettes et ses produits d’hygiène absorbants, ainsi que l’engagement de Constellation envers les options énergétiques pour les clients qui sont bénéfiques pour l’environnement.

"Nous applaudissons les efforts de P&G pour soutenir les sources d’énergie renouvelable dans le cadre de son engagement à l’égard de la durabilité et pour privilégier l’approvisionnement responsable en facteurs de production comme un élément essentiel du projet", a déclaré Suzanne Apple, Vice-présidente senior chargée de la Mobilisation du secteur privé au Fonds mondial pour la nature (WWF). Le WWF et P&G ont travaillé de concert pendant plus de quatre ans sur les pratiques commerciales durables, y compris les réductions d’émissions et l’énergie renouvelable de la société.

L’achat d’énergie de Georgia Power à Constellation, à hauteur ou en-dessous du coût évité pour Georgia Power, fait partie de la stratégie multiforme de la société pour encourager et cultiver des sources d’énergie renouvelable en Géorgie ; elle a été rendu possible dans le cadre d’un programme développé en coordination avec, et approuvé par la Commission de la fonction publique de l’État de Géorgie. Constellation est actuellement sous contrat pour la vente de 42 MW de capacité et d’énergie de la centrale de 50 MW à Georgia Power.

Les activités de construction ont déjà commencé sur le site de la centrale, qui devrait être commercialement opérationnelle en juin 2017. La construction devrait créer jusqu’à 500 nouveaux emplois au cours des deux prochaines années, avec 50 à 70 emplois locaux permanents supplémentaires pour l’exploitation continue une fois la centrale construite.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz