Production biologique de propylène biosourcé par fermentation directe

Global Bioenergies a annoncé avoir réussi à produire du propylène biosourcé par fermentation directe. C’est la première fois que la production entièrement biologique – sans aucune étape chimique – est décrite pour le propylène, l’une des principales briques élémentaires pour la fabrication des matières plastiques.

Après l’isobutène en 2010 et le butadiène plus tôt cette année, Global Bioenergies annonce aujourd’hui avoir créé une souche prototype qui a permis la conversion de glucose en propylène à l’échelle du laboratoire. C’est la première fois que la production biologique directe de propylène a été décrite.

Le propylène représente une production annuelle de plus de 80 millions de tonnes et un marché supérieur à 100 milliards de dollars, soit le deuxième de l’industrie pétrochimique après l’éthylène. Ce composé est au cœur de la fabrication de plusieurs matières plastiques ; le polypropylène, par exemple, représente plus de la moitié des plastiques utilisés dans l’automobile.

Jusqu’à présent, le propylène était obtenu exclusivement à partir de ressources fossiles, et principalement par craquage du pétrole.

"Compte tenu de la diminution des capacités de craquage du pétrole, le développement de solutions alternatives pour la fabrication d’oléfines légères, et en particulier de propylène, devient nécessaire. En développant ce procédé de fabrication du biopropylène, nous contribuons à l’avènement d’un monde meilleur, durable et respectueux de l’environnement" a déclaré Thomas Buhl, Directeur du Business Development chez Global Bioenergies.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz