Production électrique française : plus de transparence

Désormais, l’Union Française de l’Electricité (UFE) va communiquer les indisponibilités totales non programmées de chaque unité de production de plus de 100 MW, dans les 30 minutes suivant leur survenance.

L’UFE précise dans un communiqué que son initiative est volontaire et se situe parmi "les démarches de transparence les plus avancées en Europe". Par ailleurs, elle vise à anticiper les règles de transparence que la Commission Européenne envisage pour tous les marchés de l’électricité.

Les informations divulguées comporteront "le nom de l’unité de production concernée, sa puissance, la date et l’heure de l’incident". Elles seront complétées au plus tard le lendemain par les causes de l’arrêt et la date estimée de remise en service.

Depuis 2006, l’UFE enrichit les informations sur la production d’électricité en France, mises à disposition gratuitement sur le site Internet « Espace clients » de RTE. Cette nouvelle évolution s’inscrit en cohérence avec les attentes des acteurs de marché et répond à la recommandation émise par la Commission de Régulation de l’Energie sur ce sujet dans son rapport de surveillance publié fin 2009. Elle complète les publications déjà accessibles en France :

  • Puissance installée actuelle, détaillée par unité de production supérieure à 20 MW, et prévisionnelle, agrégée par filière, sur un horizon de 3 ans ;
  • Disponibilité prévisionnelle, détaillée par unité de production supérieure à 100 MW, et agrégée pour l’ensemble du parc ;
  • Taux de remplissage du stock hydraulique ;
  • Production électrique réalisée et disponibilité constatée, agrégées par filière de production.

Les arrêts fortuits des unités de production de plus de 100 MW sont consultables en cliquant sur ce lien >>> ICI

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz