Produire du biométhane de 2ème génération avec la plateforme Gaya

La première pierre de la plateforme de recherche et développement (R&D) ‘GAYA’ dont l’objectif est de développer, d’ici 2017, une filière durable de production de biométhane de 2e génération (2G), à partir de biomasse lignocellulosique a été posée le 25 octobre à Saint-Fons (Rhône).

Située dans la Vallée de la Chimie, la plateforme R&D Gaya est unique en Europe.

Ce projet vise à mettre en place une filière industrielle performante de biométhane produit par gazéification de la biomasse lignocellulosique (bois, paille, etc.), encore non utilisée en France. La mise en service de la plateforme est prévue pour 2015, et l’industrialisation de la filière de production de biométhane 2G pour 2017.

Soutenu par 11 partenaires dont GDF Suez**, ce projet représente un investissement de 47 millions d’euros.

La plateforme travaillera en synergie avec l’Institut d’Excellence sur les Energies Décarbonnées (IDEEL) qui cherche à développer les procédés de demain pour l’industrie de l’énergie. Outre l’aspect écologique du programme, ce sont près de 5.000 emplois qui pourront être créés à l’horizon 2040-2050 grâce au développement de la filière biométhane de 2e génération.

Le biométhane, un « gaz vert » d’avenir

Produit à partir de ressources 100% renouvelables, le biométhane présente des caractéristiques similaires au gaz naturel. Il peut être utilisé comme carburant ou comme combustible. Le biométhane de 2e génération, au cœur du projet GAYA, valorise la biomasse de type lignocellulosique comme le bois ou la paille.

** La Recherche & Innovation chez GDF SUEZ, ce sont 800 chercheurs et 7 centres de recherches aux expertises complémentaires dont les travaux sont guidés par trois priorités : la production d’énergie décarbonnée ; la gestion intelligente de l’énergie et de l’environnement ; et les chaînes gazières du futur.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Produire du biométhane de 2ème génération avec la plateforme Gaya"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Sicetaitsimple
Invité

Alors Gaya ( biométhane) ou Syndièse ( biocarburants liquides) cf: ou méthanisation ( pas pour le bois, mais pour beaucoup de biomasse agricole). ou plus simplement production de chaleur via la combustion de biomasse bois ou agricole. Beaucoup de concurrents, mais la ressource est en gros la même , pas possible de la vendre 4 fois….

climax1891
Invité

La biomasse n’est pas ressource infinie. En plus, 66% de la chaleur solaire utilisée pour la gazéification est récupérable pour produire de la chaleur ou être utilisée en cogénération.

Sicetaitsimple
Invité

quand on peut faire compliqué. Il est joli votre schéma, mais s’il sort 23kW de “clean fuel”, il faut qu’il rentre du C et du H quelque part…Je ne les vois pas.

climax1891
Invité

La biomasse est gazéifiée dans le cylindre bleu (converter) Utiliser la chaleur solaire évite d’utiliser une partie de la biomasse (ou du gaz naturel) pour fournir la chaleur nécessaire à la gazéification.

Sicetaitsimple
Invité

Je me doute…Mais il n’y a pas de flux entrant, c’est ce que je vous dis. Il faudrait une flêche “rentrant” dans le bleu avec “x kW” de biomasse. Mais ce n’est pas dramatique….

wpDiscuz