Programme de sûreté Safety Alliance : Areva gagne des contrats

Le spécialiste français du nucléaire Areva a annoncé avoir remporté une série de contrats en Chine et en Espagne dans le cadre du programme Safety Alliance qui vise à offrir aux exploitants nucléaires les produits et les services les plus performants pour garantir la sûreté de leurs installations.

Ainsi, deux contrats ont été signés pour la fourniture de systèmes de recombineurs auto-catalytiques passifs. Le premier auprès d’Iberdrola pour équiper la centrale espagnole de Cofrentes et le deuxième auprès de CGN pour équiper les réacteurs chinois 5 et 6 de YangJiang.

Ces systèmes permettent, en situation accidentelle, de transformer l’hydrogène rejeté en vapeur d’eau et de préserver l’intégrité de l’enceinte de confinement du réacteur.

Un autre contrat a été signé avec CNNC pour la fourniture de systèmes de ventilation filtrée afin d’équiper les réacteurs chinois 5 et 6 de Fuqing. Cette technologie permet, en cas d’accident grave générant une hausse de pression interne, de maintenir l’intégrité de l’enceinte du réacteur et de préserver l’environnement en assurant la rétention des matières radioactives.

"Cette série de contrats conforte notre position de leader mondial sur le marché des équipements de sûreté et confirme la confiance que nous portent les électriciens dans ce domaine" a déclaré Philippe Samama, Directeur du Business Group Réacteurs et Services d’Areva.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Programme de sûreté Safety Alliance : Areva gagne des contrats"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Gofast
Invité
bjr Qu’est ce qu’ils disent ? En cas d’accident grave !!!!! Non mais qu’est ce qu’on attend pour fusiller ces traîtres qui disent du mal du nuke ? Ils sont malades ou quoi ? Alors qu’avec leur technologie ” high tech” (un bac à sable !) le pire accident ne peut être qu’un incident de rien du tout ! Ah oui, c’est en chine et en espagne ! parce qu’en France c’est même pas envisageable, pas vrai mes petits pro nuke ? En tous cas ce genre de contrat va remettre Areva sur les rails, c’est sûr ! Yesss !… Lire plus »
Bachoubouzouc
Invité

pour avoir remporté ces marchés à l’export. Ce genre de bonnes nouvelles fait du bien à entendre !

Devoirdereserve
Invité

Avant que vous ne posiez la question : non, ces dispositifs n’étaient pas applicables à Fukushima, ni à Tchernobyl. C’est juste pour les REP. La brève ne parle pas de la France, parce cela fait des années qu’EDF a adopté ces dispositifs de sûreté, preuve que personne n’a jamais nié la possibilité de la survenue d’un accident grave. D’ailleurs des accidents graves, il y en a eu, mais ils furent maîtrisés. Si bien que vous en avez oublié jusqu’à l’existence…

Gofast
Invité

bsr je ne les ai pas oublié ! Et c’est pour ça que je me dis qu’on est vraiment pas à l’abri et que ça me fera carrément chié d’être obligé de quitter mon coin de paradis parce que des nucléophiles forcenés auront fait tirer ces monstrueuses chaudières jusqu’à la corde ! Vous pouvez comprendre ça , Au secours !

Bachoubouzouc
Invité

Un risque est quelque chose de statistiquement quantifiable. Il peut généralement s’exprimer en nombre de morts moyen par an dus à ce risque. Sur quels chiffres, et en comparaison de quelle norme, vous basez-vous pour qualifier de dangereux le nucléaire électrogène français ? Si vous n’êtes pas capable de répondre honnêtement à cette question simple, c’est que votre peur du nucléaire est irrationnelle.

wpDiscuz