Programme nucléaire pour la Marine brésilienne

Le président Lula a annoncé un investissement d’un milliard de reais pour mener à bien le projet nucléaire de la Marine brésilienne à raison de 130 millions de reais par an pendant 8 ans. Il a présenté sa décision lors de sa visite au Centre Expérimentale Aramar à Ipero dans l’Etat de São Paulo.

Ce programme mené par le Centre Technologique de la Marine à Sao Paulo (CTMSP) concerne à la fois la propulsion de sous-marin et la génération d’énergie. La production d’uranium enrichi fait partie de ce projet. Le CTMSP maîtrise la technologie de production de pastille d’uranium depuis près de 10 ans, mais maintenait le projet en attente faute de financements.

Avec ces nouvelles ressources, le Brésil a l’ambition de faire partie du petit cercle de pays qui maîtrisent l’ensemble du cycle d’enrichissement de l’uranium et envisage la production de sous-marins nucléaires.

Dans le cadre de la construction de Angra 3, et d’éventuels autres réacteurs, le Brésil a entamé des négociations avec l’Allemagne pour la reprise de l’accord de coopération datant de 1975. Il souhaite que l’Allemagne fournisse la technologie pour maintenir la sécurité des installations nucléaires. Cet accord devrait être élargi pour concerner également l’éthanol et les énergies renouvelables.

BE Brésil numéro 103 (19/07/2007) – CenDoTeC / Ambassade de France au Brésil / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/43717.htm
spacer
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz