Projet de captage et stockage du CO2 dans le Centre

Le projet France Nord de transport et stockage de CO2, porté par un partenariat entre des industriels et des organismes de recherche français et européens, a été sélectionné par l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) pour contribuer à limiter les émissions de gaz à effet de serre.

Ce projet permettra d’étudier la possibilité d’implanter dans le bassin sédimentaire situé dans le Centre-Nord de la France métropolitaine, une infrastructure pilote de transport et de stockage de CO2, utilisée par plusieurs industries émettrices de CO2.

Le captage et stockage de CO2 constitue l’une des réponses au changement climatique. Disposer d’un lieu de stockage en France, proche des industries émettrices, permettrait d’évaluer le coût et la faisabilité d’une telle solution à l’échelle industrielle. Des études techniques approfondies seront réalisées afin de sélectionner un site géologique approprié pour le stockage de CO2 dans des aquifères salins profonds*.

Ces études viseront également à définir les infrastructures de transport de CO2 adaptées pour relier les sites industriels au site de stockage. A l’issue de deux années d’études, les partenaires, en concertation avec les pouvoirs publics et la population locale, devraient être en mesure de proposer un site sur lequel sera réalisé le pilote.

Le projet France Nord représente un investissement de 54 millions d’euros
, financé pour 40 % par l’ADEME, via le fonds démonstrateur de recherche issu des décisions du Grenelle de l’Environnement, et pour 60 % par les partenaires du projet. Ce partenariat est composé de six grands groupes industriels (Air Liquide, EDF, GDF SUEZ, Lafarge, Total et Vallourec) ; trois organismes de recherche français (le BRGM, l’IFP et l’INERIS) ; et deux organismes de recherche allemands (EIFER, basé à Karlsruhe, et le GeoForschungsZentrum, basé à Potsdam).

*Roches sédimentaires contenant de l’eau non potable, situées à une profondeur d’au moins 1000 mètres et recouvertes d’une couche sédimentaire étanche.

Le captage et stockage du CO2 (CSC)

Le CSC est une intégration de technologies consistant à récupérer le CO2 contenu dans les fumées de combustion d’installations industrielles ou des gaz de procédés, à le transporter et à l’injecter dans un lieu de stockage adapté.

La technologie du CSC est reconnue tant internationalement (GIEC, AIE, SET-Plan de l’Union Européenne) que nationalement (Grenelle de l’Environnement), comme l’une des solutions qui contribuera à la limitation des émissions de gaz à effet de serre et du changement climatique.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Projet de captage et stockage du CO2 dans le Centre"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pastilleverte
Invité

La chasse aux subventions est ouverte ! Je propose de revendre le CO2 capturé sur le marché de Chicago : double BINGO

Mat
Invité

Quelqu’un a pensé aux rejets (de CO2 et des autres polluants) engendré par la collecte et le transport du co2? Encore de la poudre aux yeux de la part du gouvernement et de l’argent gaspillé…. Quand arrêterons nous de nous focaliser sur le co2 et prendrons nous les bonnes décisions?

wpDiscuz