Projet de géothermie dans le métro de Madrid

Sensus, spécialiste des solutions de comptage d’eau et d’énergie thermique, a été sélectionné en Espagne pour installer des solutions de comptage d’énergie thermique dans le cadre d’un projet environnemental inédit dans les transports publics.

Réalisé en coopération avec deux sociétés espagnoles (Termoterra et IFTec Geoenergia), ce projet vise à réutiliser, via un système de pompe géothermique, l’énergie produite par les rames et ses usagers pour chauffer et climatiser les quais, les bureaux et les espaces commerciaux de la station Pacifico du métro madrilène.

Invariablement, le sol de la station Pacifico produit de la chaleur, issue du fonctionnement des rames et de leurs systèmes de freinages ou tout simplement des usagers ou du système d’éclairage. Une partie de cette chaleur est absorbée par le sous-sol, ce qui fait naturellement monter la température ambiante, et nécessite de climatiser certaines zones pour conserver une température constante, d’où une dépense d’énergie additionnelle inutile.

Afin d’optimiser l’efficacité énergétique du site, la station Pacifico a mis en place, un système de pompe à chaleur géothermique qui permet d’utiliser l’énergie produite par le sol comme source de chaleur l’hiver, et comme système de rafraichissement de l’air l’été.

Projet de géothermie dans le métro de Madrid

Pour réaliser efficacement l’échange d’énergie thermique, la pompe à chaleur est connectée au sol avec 32 tuyaux en polyéthylène de haute densité en forme de ‘U’, enterrés à environ 145 mètres et remplis d’eau sans additif.

Afin d’évaluer l’efficacité du projet, Sensus a installé huit compteurs d’énergie thermique chaud / froid PolluStat EX et un capteur de flux ultrasonique PolluTherm, qui testent trois pompes à chaleur géothermiques connectées aux tuyaux dans le sol, ainsi que la pompe à chaleur secondaire, qui fournit la puissance frigorifique quand nécessaire. Tous ces systèmes ont été équipés du module de communication M-Bus, pour la lecture à distance et l’enregistrement des données dans un ordinateur via le logiciel Dokom CS.

« Ce projet pilote est essentiel pour Sensus, car il est une preuve de la confiance que placent les acteurs de l’énergie thermique dans nos solutions. Nous sommes également fiers de prendre part à des projets aussi novateurs, qui nous poussent à améliorer sans cesse nos technologies et nos offres » a indiqué Victor Pinedo, Directeur général de Sensus Espagne.

Projet de géothermie dans le métro de Madrid

Le système de pompe géothermique (GSHP) de la station de métro Pacifico dispose d’une puissance maximale de 120 kW pour le chauffage et 20 kW pour la climatisation. La demande annuelle est de 130 MWh (climatisation) et de 20,5 MWh (chauffage).

Il existe quelques autres projets de ce type en Europe, dont le plus avancé est celui du métro de Vienne. La London South Bank University étudie également la faisabilité de ce projet dans le métro londonien, alors que la municipalité de New York a, quant à elle, abandonné un projet qui avait été préparé en ce sens.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Projet de géothermie dans le métro de Madrid"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Samivel51
Invité

Bon sang, mais c’est bien sûr! Il fait tellement chaud dans le métro parisien, malgré une puissante ventilation, il y a sûrement moyen de chauffer les immeubles qui sont au-dessus, au lieu de chauffer les petits oiseaux.

Maurice.arnaud
Invité

D’accord avec Samivel sur l’application possible avec le métro parisien.

suntep
Invité

très bonne idée en effet

wpDiscuz