Projet de recherche dans le petit éolien espagnol

Le Centre de Recherches énergétiques, environnementales et technologiques (CIEMAT), qui dépend du Ministère pour la Science et l’Education, a mis en marche le Projet Singulier et Stratégique "Minieólica".

Au total, sept entreprises privées, dont Robotiker Energías, et six centres de recherche de différentes natures participent à ce projet.

L’objectif de "Minieólica" est d’augmenter la viabilité des applications éoliennes de faible puissance à travers la recherche et le développement de petits aérogénérateurs. Le but est d’optimiser leur fiabilité tout en réduisant leurs émissions de bruit et en augmentant l’énergie capturée. Des recherches seront aussi menées pour l’innovation au niveau des différents composants qui les constituent.

Le projet doit aussi aboutir à la certification de tous les autres aérogénérateurs commerciaux de petite puissance fabriqués en Espagne pour confirmer la qualité, la fiabilité et surtout la sécurité des installations, tant dans le cas d’applications isolées comme lorsqu’elles sont connectées au réseau électrique.

Enfin, Minieólica visera à développer différents projets innovateurs pour montrer la grande utilité de ce type d’installations pour générer de l’énergie dans les lieux avec un vent modéré. Le projet étudiera la possibilité d’intégrer de mini-aérogénérateurs dans les toits des maisons ou sur les polygones industriels, voire même d’inclure ces installations dans la désalinisation ou les traitements de l’eau, les radiobalises marines, l’air conditionné ou les systèmes de détection d’incendies.

Le Ciemat assure qu’à l’heure actuelle, au sein de l’Union Européenne, ce projet est sans doute le plus ambitieux au niveau de la recherche et développement en technologie éolienne de faible puissance (jusqu’à 100 kw).

 
 
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Projet de recherche dans le petit éolien espagnol"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Jerome
Invité

la France fait du pseudo marketing avec le Grenelle et développe les vols à bas prix vers la Corse (j’aimerai qu’on me démontre comment un avion consomme moins de kérosène parce que le prix du billet est faible), prône le nucléaire pour forcer à la consommation d’électricité, accentue la dépendance à la voiture en favorisant les rocades périurbaine (contournement Toulousain, rocade bordelaise…), soutien les agro-carburants qui ont bien plus que prouvé leur inefficacité à servir l’Homme…

GP
Invité

Merci Jérome pour ce résumé saillant de la triste réalité francaise! Continuons d’y croire malgré tout : La France possède bcp d’atouts insuffisamment mis en valeur à ce jour pour devenir un des leaders mondiaux de la lutte contre le chgt climatique!! Si si…