Projet Icare : Le tour du monde sans carburant

Au printemps prochain, une véhicule à trois roues prendra la route pour un tour du monde, sans consommer une goutte de carburant.

Le véhicule développé dans le cadre du projet suisse Icare sera entièrement alimenté par les énergies solaire et éolienne. Deux reporters prendront place à bord de ce véhicule à trois roues, de type "Twike", qui tracte une remorque de 6 mètres recouverte de 450 cellules solaires.

Elles fourniront 70% de l’énergie nécessaire à l’alimentation des batteries. Le reste étant assuré, à l’arrêt, par une éolienne. 4 heures d’ensoleillement ou une nuit de vent permettront de recharger les batteries au lithium, pour 250 km d’autonomie.

Le succès du projet repose principalement sur la très faible consommation du véhicule : 8 kWh consommés pour 100 km, soit l’équivalent de 0,8 litre aux 100 km. Une performance rendue possible par le poids très faible de l’engin, qui pèse moins de 520 kg. Le véhicule atteindra une vitesse comprise entre 70 et 80 km/h.

Entre le printemps 2010 et l’automne 2011, 40 000 km seront parcourus par les 2 pilotes sur 4 continents. Ils réaliseront une série de reportages tout au long de leur parcours.

Le projet est mené par l’Ecole d’ingénierie et de gestion (HEIG) d’Yverdon, et l’Ecole d’ingénieurs de Fribourg. Le projet ICARE sera présenté le 18 septembre au Comptoir Suisse, à Lausanne.

Le projet représente un investissement de 300 000 francs suisses (200 000 euros), dont un tiers a été consacré au véhicule en lui-même.

[correction le 27/08 à 10:15]

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Projet Icare : Le tour du monde sans carburant"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
alain843
Invité

une consommation faible de 3000 kWh pour 100 km …

gp
Invité

en attendant la correction du webmaster, disons 3 kWh/100km…

mell
Invité

Ce projet sera la deuxième mondiale : Le projet solar–taxi avait déjà réussi l’exploit l’année dernière (ou il y a deux), et c’est toujours autant intéressant et important que de montrer aux dépendants du pétrole que nous sommes tous que l’humanité pourra, par la force et la volonté, s’affranchir du carbone liquéfié !

wpDiscuz