Projet ITER : nouveau contrat pour Air Liquide dans la cryogénie extrême

Air Liquide a annoncé la semaine dernière la signature d’un nouveau contrat avec ITER-India pour la conception et la fabrication de 19 lignes cryogéniques pour le projet ITER, complétant ainsi deux contrats signés en 2012 et 2013, ce qui porte à environ 250 millions d’euros le montant global.

Le projet international ITER vise à développer un réacteur expérimental pour démontrer la faisabilité scientifique et technologique de la fusion en tant que nouvelle source d’énergie. Pour obtenirles champs électromagnétiques très puissants nécessaires au confinement et à la stabilisation de la fusion, il faut utiliser des aimants supraconducteurs qui ne fonctionnent qu’à une température extrêmement basse.

Les nouvelles lignes cryogéniques doivent permettre de véhiculer l’hélium à des températures extrêmement basses, proches du zéro absolu pour certaines d’entre elles (-269°C). Leur fabrication fait appel à des procédés de haute technologieet à un design sophistiqué.

Après avoir réalisé les installations cryogéniques de grande taille du CERN, Air Liquide, expert de la cryogénie, est un partenaire industriel majeur du projet ITER. Il fournit en particulier les réfrigérateurs hélium et azote de l’usine cryogénique d’ITER qui constitueront le plus grand système de réfrigération centralisé jamais construit, ainsi que les 19 lignes cryogéniques.

"Nous remercions ITER-India pour sa confiance. Ce succès démontre une nouvelle fois l’expertise unique d’Air Liquide dans le domaine des très basses températures et sa capacité à fournir des dispositifs de très haute technologie pour répondre à des défisscientifiques ambitieux. Air Liquide contribue ainsi aux grands projets scientifiques mondiaux et au développement des solutions énergétiques de demain" a déclaré François Darchis, membre du Comité Exécutif d’Air Liquide supervisant l’Innovation.
 
Professeur D. Bora, Directeur de l’Institute for Plasma Research en Inde, a ajouté : "Le système cryogénique d’ITER est, après le CERN, l’un des systèmes les plus complexes connus à ce jour et nous sommes heureux d’être associés avec Air Liquide dans cette recherche sur la fusion."

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Projet ITER : nouveau contrat pour Air Liquide dans la cryogénie extrême"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Loulou
Invité

Et bien, ça promet encore un beau programme d’investissement public, pour peut être éventuellement pourquoi pas on sait jamais déboucher sur une technologie nouvelle et fiable dans 50 ans. Super nucléaire, bravo.

Bachoubouzouc
Invité

Il s’agit là de l’énergie qui va résoudre tous nos problèmes énergétiques présents et à vanir, qui va nous permettre d’aller coloniser d’autres planètes, bref qui va permettre à l’humanité de franchir une nouvelle étape dans son évolution. Je crois qu’elle mérite quelques investissements, d’ailleurs relativement modestes au regard des enjeux.

Loulou
Invité

Ah ah, évidemment ! Ca résoudra même nos problèmes passés, car on se servira des déchets de la fission pour faire tourner le bouzin ! Une merveille, vous dis-je ! 😉

Bachoubouzouc
Invité

Non, vous confondez ITER avec ASTRID. ITER c’est la fusion nucléaire, c’est l’énergie des étoiles. ASTRID c’est les réacteurs à neutrons rapides. C’est de la fission, comme pour le nucléaire aujourd’hui, mais c’est de la fission qui consomme des combustibles bien plus variés. Et outre transmuter nos déchets HAVL, ASTRID nous apportera une autonomie énergétique pour des millénaires. En attendant la mise au point industrielle d’ITER.

Babase
Invité

Je ne savais pas qu’un des objectif d’ITER était de développer un réacteur à fusion pour les voyages interstellaires. Mais bon on peut toujours réver d’aller polluer une autre planète après tout.

moise44
Invité
Mais au fait, qu’est-ce que polluer ? Sachant qu’tiliser de l’energie c’est trasformer le monde, et que de la même manière transformer le monde, c’est utiliser del’énergie, et ce la inclue l’énergie musculaire humaine ou animale, qu’est-ce que la pollution ? Votre espoir pour l’humanité est il son extinction ? Si oui, alors vous pouvez aller voir la définition de l’obscurantisme. Bachou exprimait simplement des espoirs humains naturels, et la colonisation spaciale, bien que sans doute très éloigné de nous dans le temps, n’en reste pasmoins un objectif humaniste. Je pense que vous ne regardez que par le petit bout… Lire plus »
Herve
Invité

La faillite qui nous guette risque de nous remmener assez brutalement sur le bon chemin… Même s’il eut été moins idiot d’y rester dessus quand on y était encore…

wpDiscuz