Enerzine

Projet Thanaplast : deuxième étape clé franchie avec succès

Partagez l'article

La société de chimie verte développant des technologies pour la valorisation des déchets plastiques et la production de bio-polymères, Carbios, a annoncé avoir reçu de Bpifrance un financement de 0,7 ME au titre du franchissement de la deuxième étape clé du projet collaboratif Thanaplast™, dont Carbios est le chef de file.

Les résultats obtenus par le consortium au cours de cette étape valident l’atteinte des objectifs de performance en laboratoire des bio-procédés développés dans le cadre du projet Thanaplast™. Carbios reçoit ainsi les co-financements publics prévus pour poursuivre le développement de ces bio-procédés à l’échelle pré-pilote, notamment la production d’un premier matériau plastique auto-destructible et un procédé biologique de recyclage pour un premier polymère, le PLA.

"Les équipes ont validé la preuve de concept à l’échelle laboratoire pour au moins une première application de chacun de nos bio-procédés (biodégradation, biorecyclage et bioproduction). Ces résultats sont en ligne avec les objectifs fixés initialement dans le projet Thanaplast™ et nous permettent d’être confiants sur notre capacité à amener des premières applications au stade industriel", a précisé Jean-Claude Lumaret, Directeur Général de Carbios.

Le projet Thanaplast™

Carbios a reçu à ce jour 4,5 ME et doit encore percevoir 2,3 ME de Bpifrance, associés à des franchissements d’étapes. Ce projet d’envergure est un des premiers dans le domaine de la valorisation plastiques en fin de vie, associant, autour de Carbios, plusieurs partenaires académiques et industriels (le CNRS, L’INRA, TWB, l’Université Poitiers, Deinove, Limagrain, le Groupe Barbier).

Doté d’un budget de 22 ME sur 5 ans (dont 15 ME portés directement par Carbios), Thanaplast™ rassemble plus de 60 chercheurs et est soutenu par Bpifrance dans le cadre du programme d’aide aux projets ISI (Innovation Stratégique Industrielle) à hauteur de 9,6 ME (dont 6,8 ME octroyés directement à Carbios). Ce projet est segmenté en 5 étapes clés, qui correspondent chacune à des montées en échelle successives pour atteindre un stade d’industrialisation au terme des 5 ans.

"Nous sommes ravis de la confiance renouvelée de Bpifrance qui témoigne du bon déroulement du projet Thanaplast™. Nous avons été à l’avant-garde en initiant et consolidant un tel partenariat public/privé qui réunit l’ensemble des forces vives françaises travaillant sur le sujet. Les résultats majeurs émanant du consortium Thanaplast™ valident les synergies possibles entre académiques et industriels. Carbios confirme également la pertinence et l’efficacité de son modèle de recherche amont collaborative" a précisé Jean-Claude Lumaret.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    2 Commentaires sur "Projet Thanaplast : deuxième étape clé franchie avec succès"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    gaga42
    Invité

    On devrait chaque année faire un concours des noms ou acronymes de projets qui fleurissent depuis la naissance des ANRs et projets européens. Alors a coup sûr Thanaplast aurait un prix du mauvais goût… ou du loupé. Il n’est pas nécessaire de connaitre le grec pour savoir que le suffixe thana (avec un H s’il vous plait) signifie… la mort, on peut trouver mieux pour promouvoir la chime soi-disant verte.

    Haugier
    Invité

    La production d’un premier matériau plastique auto-destructible . D’où le préfixe « thana » qui vous fait penser à thanatos(la mort,en grec). Rien de sorcier,donc,ne paniquez pas !

    wpDiscuz