Projets d’EDF EN et DCNS dans les énergies marines

EDF Energies Nouvelles et DCNS, spécialiste des systèmes navals de défense, viennent de nouer un partenariat dans les énergies marines.

Ce partenariat "permettra aux deux sociétés d’unir leurs expertises respectives dans le développement, la réalisation et la maintenance en Europe de projets dans les énergies marines", nous apprend un communiqué publié ce matin. Pour DCNS, cette coopération est l’occasion de développer ses activités dans les énergies renouvelables.

Les projets qui pourraient être menés dans ce cadre concerneront des réalisations dans le domaine de l’énergie des vagues, de l’énergie des courants marins et de l’énergie thermique des mers.

Les premières réalisations pourraient voir le jour dans les DOM-TOM.

 

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Projets d’EDF EN et DCNS dans les énergies marines"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Guydegif(91)
Invité
Bonne route à cette joint-venture et partenariat ! La France et les français, voire l’UE, attendent beaucoup de vous ! Oeuvres pionnières, Bouchées doubles à avaler ! retards à rattraper …! Eviter de ré-inventer la roue. Regardez autour de vous, les grands-bretons d’Emec et de Pélamis, les australiens de Ceto, les suédois de Seabased et Fortum, et autres Hydrohélix…. Sacrés challenges en vue ! Bonne houle ! Bonnes vagues ! bons courants ! il y a de la ressource à dompter ! Ya+Ka concrétiser ce qui cependant n’est pas une mince affaire, car qq difficultées physiques et …administratives à surmonter. Bon courage ! A+ Salutations… Lire plus »
fredo
Invité
Une annonce en suis une autre: une fois fixé l’objectif de 6000MW à 2020, voilà l’annonce de ce partenariat dans la foulée,qui couvre l’ensemble des modes d’exploitation  d’énergie marine, ce qui est une vraie nouveauté. Il est donc possible que DCNS ait dans ses cartons par exemple une éolienne flottante pouvant aussi exploiter l’énergie de la houle et le gradient thermique pourquoi pas. Cela tranche aussi un autre débat sur la répartition des tâches entre EDF (qui jusqu’à présent s’occupait de l’hydraulique)et EDF EN, qui prendrait donc en charge l’énergie marine, dont l’hydrolien jusqu’à présent installé et testé par EDF … Lire plus »
Clobinson
Invité
EDF-EN suit l’exemple de NASS & WIND qui a déjà une “joint-venture” avec DCNS dans le cadre de Winflo (éoliennes flottantes). On ne peut que se réjouir de voir ces promoteurs de parcs éoliens offshore – dont le caractère catastrophique n’est plus à démontrer – s’orienter vers d’autres formes de fabrication de l’énergie électrique en mer… Et si l’on appliquait un moratoire à tous ces projets de parcs éoliens qui aboutiraient à la réalisation à proximité de nos côtes d’un nouveau “mur del’Atlantique” ? ( avec des machines le plus souvent allemandes dailleurs !)  Ne serait-ce pas une bonne idée… Lire plus »
wpDiscuz