Enerzine

Prospection d’une nouvelle énergie renouvelable au Portugal

Partagez l'article

La faculté des sciences et de la technologie de l’Université de Coimbra (FCTUC) et l’entreprise Geovita, du groupe Patris Capital, se sont associées pour développer un projet pionnier d’utilisation de la chaleur interne de la Terre avec comme objectif la production d’énergie électrique, grâce à l’utilisation d’une forme innovante d’utilisation de la chaleur terrestre (géothermie) ;

Les systèmes géothermiques stimulés (SGS) utilisant comme réservoir de chaleur des roches chaudes en profondeur se situant en général entre 4 et 6 km. Ce serait une énergie renouvelable et propre avec une capacité de production continue et non dépendante des facteurs météorologiques. Cette technologie présente un fort potentiel au Portugal.

Après une étude réalisée par une équipe du département des sciences de la terre de la FCTUC, Geovita a sollicité auprès de la Direction Générale de l’Energie et de Géologie (DGEG) l’exclusivité pour la prospection et la recherche sur un espace de 500 km2. Les auteurs de l’étude et les responsables de Geovita ont expliqué lors d’une conférence de presse les caractéristiques de cette nouvelle forme d’énergie et le potentiel de celle-ci pour la production d’énergie géothermique du Portugal. Cette technologie a l’avantage d’être très compétitive lorsqu’elle est comparée à d’autres formes d’énergies renouvelables.

Des estimations présentées dans une étude récente intitulée "The Future of Geothermal Energy" élaborée fin 2006 par le Massachusetts Institute of Technology après sollicitation du gouvernement américain montrent qu’il existerait aux Etats-Unis une ressource disponible de 13 millions de extra-joule (et 200.000 EJ utilisables) dont le coût de production est estimé compris entre 0.06$ à 0.11$ par kWh.

La zone d’exclusivité au Portugal sollicitée renfermerait plus de 400 EJ soit une portion 2.200 fois plus importante que l’énergie électrique consommée au Portugal en 2005 (0.18 EJ).

BE Portugal numéro 33 (18/07/2008) – Ambassade de France au Portugal / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/55519.htm


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    1 Commentaire sur "Prospection d’une nouvelle énergie renouvelable au Portugal"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Guydegif(91)
    Invité
    Cette cible ou démarche HDR (Hot Dry Rock) est identique à celle qui a été explorée et qui constitue le 1er pionnier européen à Soultz-sous-Forêt (Alsace), décrite par ailleurs dans Enerzine, et qui produit 1.5 MW d’électricité depuis ce printemps…voir articles correspondants…. »..capacité de production continue et non dépendante des facteurs météorologiques… » Le présent article a le mérite de sensibiliser sur l’existence de ce filon encore trop peu considéré…et exploité.Très Bien si d’autres pays et divers Instituts, Universités (MIT, FCTUC,…BRGM,..) et entreprises (Geovita, etc…) s’y mettent en faisant converger expériences et synergies… Les chiffres du potentiel sont ahurissants et indiquent mériter qu’on s’y penche:…2200… Lire plus »
    wpDiscuz