Enerzine

PSA veut rouler à l’Hybrid Air : essence + air comprimé

Partagez l'article

Le Président du Directoire de PSA Peugeot Citroën, Philippe Varin, accompagné de son Directeur R&D (Guillaume Faury), a dévoilé hier un nouveau type de chaîne de traction dénommé Hybrid Air : "une technologie nouvelle mariant l’essence et l’air comprimé."

Le projet Hybrid Air a pour objectif de développer un nouveau type de chaîne de traction « full hybride » essence.

Cette innovation technologique est un assemblage de technologies éprouvées (voir ci-dessous). Elle permettra d’envisager concrètement un véhicule basse consommation (69g CO2/km et 3,1 l/100km), accessible en prix d’achat et en coût d’usage.

Technologie adaptée à de larges conditions climatiques, de roulage et de maillage du réseau d’entretien, Hybrid Air pourrait être une avancée mondiale pour les voitures économes en énergie.

PSA veut rouler à l'essence et à l'air comprimé : 'Hybrid Air'

Dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir, l’ADEME interviendra en fonds propres pour financer cette étape clé vers la voiture 2l/100 km à l’horizon 2020. Pour se faire, elle a créé aux cotés de PSA Peugeot-Citroën la Joint Venture Technoboost.

I. Une rupture technologique dans les Full hybrides

Hybrid Air est une chaine de traction full hybride d’un nouveau genre, combinant l’essence et l’air comprimé sans batterie, constituant une alternative à l’hybridation électrique. Hybrid Air permet à PSA Peugeot Citroën de se positionner en leader mondial de la technologie avec une offre client cœur de gamme accessible en prix, des consommations moindres et simple à l’usage.

PSA veut rouler à l'essence et à l'air comprimé : 'Hybrid Air'

Cette technologie se positionne dans une zone de compromis CO2/Coût encore non atteinte à ce jour par les technologies actuelles, offrant ainsi une véritable rupture.

La technologie Hybrid Air offre de multiples atouts :

Une accessibilité pour tous : Cette innovation permettra d’offrir une gamme hybride attractive,déployée largement sur l’ensemble des segments VP & VUL en Europe et hors Europe. Elle sera destinée au segment B (moteur essence 82 ch), segment C (moteur essence 110 ch) et VUL

► Une faible consommation fortement réduite : cette performance est accessible grâce au gain de consommation de 45% en usage urbain permettant une autonomie accrue de 90% par rapport à une motorisation conventionnelle de même puissance.

La consommation homologuée est de 2.9 l/100km en cycle mixte soit environ 69g CO2/km sur un modèle conventionnel du marché de type Citroën C3 ou Peugeot 208. Pour mémoire, le moteur essence 3 cylindres PSA Peugeot Citroën à boite manuelle consomme 104 g CO2/km sur ces mêmes applications.

La technologie Hybrid Air permet également un fonctionnement en Mode Air (zéro CO2) sur 60 à 80% de temps d’usage urbain (selon densité du trafic) grâce à une efficacité optimale de la récupération d’énergie au freinage.

Enfin, les matériaux constitutifs de la technologie Hybrid Air sont abondants et aisément recyclables : l’impact environnemental sera donc plus faible.

► Une habitabilité préservée permettant de conserver une bonne modularité de l’habitacle sans dégrader le volume de coffre.

Un confort et un agrément de conduite : Avec des sensations de conduite perceptibles comme le dynamisme (effet boost) et un agrément de conduite de premier ordre grâce à une transmission automatique sans rupture de couple.

Une technologie mondiale : une technologie adaptée à tous les marchés permettant d’offrir des voitures économes en énergie, dans toutes les conditions climatiques, et de maillage de réseau d’entretien. La technologie Hybrid Air est, par ailleurs, industrialisable sur de nombreux marchés internationaux à forte croissance.

II. Des technologies éprouvées

Hybrid Air est un mariage innovant de technologies éprouvées : un moteur essence, un stockeur d’énergie sous forme d’air comprimé, un ensemble moteur-pompe hydraulique et une transmission automatique. Un système de pilotage électronique intelligent adapte le mode de fonctionnement à la conduite de l’utilisateur et optimise l’efficacité énergétique.

Les composants hydrauliques (moteur et pompe) récupèrent et stockent l’énergie produite :

– soit par le moteur thermique fonctionnant à son meilleur rendement,

– soit issue de l’énergie cinétique récupérée au freinage et en décélération. Une transmission continue spécifique assure une utilisation optimale des différentes énergies en fonction des conditions de roulage selon 3 modes de fonctionnement :

 Mode thermique essence : seul le moteur thermique transmet l’énergie aux roues,
Mode AIR : seul le moteur hydraulique transmet l’énergie stockée aux roues via les accumulateurs,
Mode combiné essence / air comprimé : les moteurs thermiques et hydrauliques fonctionnent conjointement pour apporter l’énergie nécessaire aux roues.

PSA Peugeot Citroën a déposé sur cette technologie plus de 80 brevets étendus à l’ensemble du Monde.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    34 Commentaires sur "PSA veut rouler à l’Hybrid Air : essence + air comprimé"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    energiestr
    Invité

    Bravo à PSA pour cette innovation qui confirme que le stockage mécanique n’est pas mort. Ses grands avantages sur les batteries : – une durée de vie illimitée ; – une puissance élevée, indépendante de la capacité ; – un faible coût en grande série car il n’y a pas de matériaux exotiques (terres rares ou lithium).

    traonvouez
    Invité

    Félicitations pour une utilisation intelligente, probablement issue du travail de Mr Guy Nègre. A près tout, ça parait simple: – un moteur thermique fonctionnant à allure optimale – un appoint air comprimé pour les accélérations – éventuellement un peu de récupération d’énergie quand même – et en plus on peut valoriser la chaleur sortant au pot d’échapement, en augmentant la pression dans le réservoir d’air comprimé. Rest à savoir notemment si les inventeurs seront justement récompensés, et si les pétroliers goûtent la chose. Luc Traonvouez, Nantes

    climax1891
    Invité

    En 1844, l’ingénieur français Antoine Andraud a construit la première locomotive à air comprimé. En 1876, Louis Mékarski a développé des tramways à air comprimé à Nantes.

    oeildecain
    Invité

    . Voilà une innovation hexagonale, dont beaucoup de personnes ont ri sous cape … qui est même partie en Inde chez TATA … Elle ne valait pas grand chose, et l’Etat l’a rejetté … Mais maintenant qu’elle est présentée par un PSA à l’agonie par manque de simplicité, ce même Etat la trouve pas si mal que çà et va même la financer … Ah ! Que notre pays est Grand … Notre Elite se délite ! .

    Samivel51
    Invité

    Pour un point de vue tres critique (probablement pessismiste, meme) sur cette approche, allez voir le blog « moteurnature ». Questions: Quelle autonomie sur air comprime seul? Pourra-t-on recharger l’air comprime, a la maison ou meme en ville? (Avec un compresseur dans son garage ou en station service). Si l’autonomie sur air seul depasse 10 km et qu’on peut recharcher facilement, pour les petits trajets en ville, ce serait super!

    Triskell
    Invité

    PSA invente l’eau chaude….. depuis plus de 10 ans Mr Negre, société MDI travaille sur ces types de moteur sans trouver d’appui ni de partenaire en France, il est maintenant en partenariat avec Tata. La France toujours en retard d’une guerre !!!!! Voir le site PSA pique sans doute la technique de MDI qui avait fait un moteur hybride à gaz, je crois, pourquoi pas de l’essence…PSA aura toujours fait l’économie de la recherche ! Bravo !!

    Denis le lann
    Invité

    Belle vidéo, mais il me semble que l’on parle d’une voiture française et qu’il reste encore en France quelques français qui ne parlent que le français. C’est dommage … Cette invention de la « voiture pour tous » grâce à Tata… mais au fait qu’est devenu le Nègre dans l’histoire ?

    Oliv7431
    Invité

    Bonjour Comme Samivel51, je me demande si l’utilisateur doit faire qq chose pour recharger le stock d’air comprimé ou si c est seulement la décelération et le freinage qui recharge ce réservoir ? Merci

    Oliv7431
    Invité

    bonjour, Peux tu nous citer une source? Merci

    Tech
    Invité

    ça stocke, mais ce n’est pas (encore)la panacée: lu sur le site CNET:  » l’accumulateur de pression ayant un petit volume et les pertes par echauffement étant conséquentes, il ne peut emmagasiner que 41 Wh d’énergie, ce qui équivaut à 35 ml d’essence. C’est très faible, surtout lorsqu’on compare cela aux 900 Wh stockés dans la batterie de la Toyota Yaris hybride. Pour compenser cette faiblesse, le système PSA joue sur une plus forte intermittence des phases de charge et décharge. L’accumulateur se recharge en moins de 10 secondes et récupère l’énergie de la moindre petite décélération. »

    Super
    Invité

    car il ne faudra pas compter sur le Nucléaire à bout de souffle aux heures de pointe pour recharger les batteries ! l’air liquide est une forme de stockage ! et effectivement nos énarques ne voient pas plus loin que le bout de leurs actions au cac40.

    oeildecain
    Invité

    . Une source pour quoi exactement ? A suivre …

    falmer
    Invité

    Les pertes a la compression du gaz (assez monstrueuses) elle disparaisse par magie? Parceque pour atteindre les 69g de CO² par km, ce qui est bien moins que le Prius qui a une chaine de recuperation de l’energie bien plus efficace, il va falloir faire un miracle! A la limite ce projet est credible en amont des micro-hybrides (alternodemarreur) pour diminuer le bilan CO² a bas cout. Mais 69g/km, il ne fait pas rever!!

    Ballo
    Invité
    Les mêmes qui s’essayent sur des innovations basiques , n’ont pas été foutu d’anticiper le « manque  » de carburant pour une flotte de véhicules toujours croissant depuis plus de quarante ans, c-à-d L’intelligentsia .les R&D travaillent sur le phénomèmes hybrides , deux moteurs , quelle invention ! les seconds sur le tout électrique , avec arnaque sur les batteries , et 100km d’autonomie, en oubliant les bornes de recharges. Aujourd’hui l’air comprimé , idéal pour les pays nordiques !1 pas en avant 3 en arrière .Les R&D feraient mieux de chercher comment refaire le moteur à explosion pour fonctionner avec… Lire plus »
    Enpassant
    Invité

    J’avoue qu’après avoir visité le site MDI et navigué un peu sur le Web, on ne peut qu’être troublé par le (vieux) projet de M. Nègre et la récente présentation PSA

    Guydegif(91)
    Invité

    Plutôt que de repartir de la feuille vide en R&D, il serait judicieux que PSA fasse appel au REX de MDI Guy Nègre ! Y’A+KA espérer que PSA ne voudra pa ré-inventer la roue, …qui existe déjà!! À+ salutations Guydegif(91)

    Samivel51
    Invité

    Sur le graphique, quel vehicule se trouve en bas du triangle rose? C’est un serieux client pour le futur hybride-air! Les constructeurs se sont-ils penches sur le stockage d’energie par volant a inertie? J’imagine que ce systeme serait trop lourd?

    bolton
    Invité

    PSA voudrait nous faire croire qu’avec une récupération d’énergie avec air comprimé il aura un meilleur rendement qu’avec de l’hybride électrique ! Alors soit : 1 – Les ingénieurs de chez Toyota sont vraiment mauvais dans la gestion de leurs hybrides électriques 2 – PSA ment ouvertement afin d’obtenir des subventions et rassurer les actionnaires… 3 – PSA va sortir un nouveau moteur thermique qui – lui – sera révolutionnaire et sera la cause de cette faible consommation…

    bolton
    Invité

    Je pense que c’est un yaris hybride. En tout cas ça correspond. Pour l’hybride à volant d’inertie, oui, des constructeurs comme Ferrari se sont penchés dessus, ou encore volvo :

    Straus
    Invité

    Pour le site http://www.moteurnature.com, le tableau n’est pas si enchantant qu’il n’y parait…

    sancho
    Invité

    Le projet PSA n’a rien à voir avec celui de Nègre; dans le projet PSA le moteur thermique est optimisé, et le moteur pneumatique est séparé et viens en appoint comme le récupérateur d’énergie d’une F1.

    S3r
    Invité

    Des articles comme celui sur « Moteur nature . com » semblent trés critiques,voir hostiles.Idem sur d’autres sites . Personnellement,je ne sais quoi en penser.Il faudra attendre les résultats de tests les plus sérieux possibles sur de vrais prototypes avec un bon recul d’expérience pour pouvoir trancher définitivement. Pour l’instant,c’est trop tot pour en juger.

    Sicetaitsimple
    Invité

    Comme S3r, il me semble qu’il est un peu tôt pour porter un jugement, mais comme je pense qu’il est bien plus important de travailler sur la minimisation des consommations de fossiles ( pétrole, gaz, charbon), même si c’est par petites touches, que d’avoir pour seul objectif la réduction du nucléaire, par tous les moyens et à n’importe quel coût, j’ai plutôt un a priori favorable. PS: ça n’a rien à voir avec les phantasmes éculés de M. Guy Nêgre, mais si celui-ci se considère spolié, il fera un procès….

    Dan1
    Invité

    Il me paraît hasardeux de faire un parallèle en le projet de Guy Nègre qui est un véhicule à moteur pneumatique et la Peugeot qui propose un récupérateur d’énergie à base d’azote comprimé. En fait, chez Peugeot, il s’agit d’utiliser un gaz pour comprimer le liquide hydraulique d’un réservoir et ainsi restituer très vite de la puissance en parallèle au moteur thermique via un moteur hydraulique. L’avantage du gaz comprimé est ici la constante de temps stockage-déstockage et l’autonomie. Attendons de voir ce que cela donne. A priori, l’intérêt majeur serait en ville.

    boris d
    Invité

    Une transmission continue va permettre une économie de carburant en ville. L’hybridation utilise un train epicycloïdal ce qui se rapproche du systeme Toyota. Par la solution hydraulique, PSA n’a pas a mettre au point une électronique de forte puissance. Cependant la quantité d’énergie stockée doit être comparée à celle des condensateurs ou supercapacités plutot que celle d’une batterie. Le moteur trois cylindres utilise-t’il un cycle Miller-Atkinson?

    lonely
    Invité

    Pas de news du moteur à cycle variable MCE-5 dont PSA est partenaire. Le surcout de ce moteur est estimé à 500 euros pour un gain de 20 à 35% en consommation.

    Samivel51
    Invité

    Je ne crois pas que PSA pretende obtenir un meilleur rendement. Ils pretendent obtenir un rendement suffisant pour abaisser significativement la consommation, tout en maintenant un prix abordable. Vouloir democratiser les vehicules a faible consommation est tout aussi louable que de produire une meilleure technologie, mais elitiste.

    Haha
    Invité

    Enfin une techno qui permet de ne pas plus polluer que l’essence… N’oublions pas les technos electrique (full et hybride) polluent bien plus que l’essence. En effet, de par les produits chimique des batteries (extraction et non recyclage) mais aussi par la production d’electricité. En europe, une voiture electrique rejette plus de CO2 qu’une essence ! En France ceci est moins grâce (ou devrais-je dire a cause) du nucléaire. Enfin marre de ce cynisme francais, Audi ou Toyota aurait utiliser l’air comprimé, on aurait crier au génie, mais la c’est une marque française donc ce n’est pas bien…

    Guydegif(91)
    Invité
    Techno géniale ! en effet la chaine cinématique dans les 3 modes donne envie! Basse conso! Basse pollution! Zéro GES en ville ou ailleurs lors mode  »air-hydrau »! Grand public!, Grand volume de prod et modèles!, Bas prix! génial! tout ce qu’on a tj voulu connaitre! De plus présentée comme  »simple » combinaison de choses qu’on sait faire, un peu partout dans le monde et de plus à prix attractif ! Voilà qui est génial! sauf qu’on oublie de nous dire QUAND cette merveille de technologie sera dispo pour l’acheter à prix canon ! Il vaudrait mieux que nos médias nous parlentr… Lire plus »
    michel123
    Invité
    Bien sûr les ingénieurs de peugeot ont bien un peu pompé l’idée d’accumulation à bas coût avec des matériaux robustes et peu onéreux mais le principe s’arrête là. Le moteur auxillaire est hydraulique et non pneumatique . l’autonomie est trés réduite , elle correspond à 1/3 de litre d’essence soit quelques kilomètres. Bref une technologie parfaite pour les citadins qui passent leur temps à accélèrer et ralentir mais sans intêret sur les longs trajets . Le principe est simple , il repose sur la récupération de l’énergie de freinage par le moteur hydraulique qui accumule celle ci dans des réservoirs… Lire plus »
    michel123
    Invité
    Bien sûr les ingénieurs de peugeot ont bien un peu pompé l’idée d’accumulation à bas coût avec des matériaux robustes et peu onéreux mais le principe s’arrête là. Le moteur auxillaire est hydraulique et non pneumatique . l’autonomie est trés réduite , elle correspond à 1/3 de litre d’essence soit quelques kilomètres. Bref une technologie parfaite pour les citadins qui passent leur temps à accélèrer et ralentir mais sans intêret sur les longs trajets . Le principe est simple , il repose sur la récupération de l’énergie de freinage par le moteur hydraulique qui accumule celle ci dans des réservoirs… Lire plus »
    Noone
    Invité

    L’essence ayant un pouvoir calorifique de quasiment 10 kWh/L, 41 Wh ça fait plus 4mL que 35… Là on arrive réellement à des valeurs extrêmement faibles (j’espère que les 41 Wh tiennent compte du rendement pitoyable d’une compression, de l’ordre de 50%). Maintenant si c’est pour épauler le moteur thermique, c’est peut-être possible d’en tirer quelque chose.

    Aircomprime
    Invité

    Une habile diversion de PSA pour contourner les brevets de Mr NEGRE qui dérange les grand lobbys, mais qui lui réalise avec ses faibles moyens, des solutions concrètes et fonctionnelles. Mais on pourra toujours acheter à Monsieur TATA…

    Guydegif(91)
    Invité

    Bonjour, Concept semble intéressant et prometteur ! En effet, rien à voir avec MDI, plus basic-Air Comprimé seul,… ici le mariage des 3 Essence-Air-Hydraulique semble optimal de flexibilité en fct des contextes. Bien pensé! Qqs 8 mois après l’article ci-dessus et les commentaires de l’époque, et qqs test life plus tard, voyons ce que ce bébé PSA avec sa trilogie Essence-Air-Hydraulique donnera comme perception au SALON de FRANKFURT ! Celui-ci et les tests par le public en marge du Salon, seront LE VRAI TEST !! Souhaitons GOOD LUCK à PSA et aux modèles HYBRID-AIR ! A+ Salutations Guydegif(91)

    wpDiscuz