Puissance éolienne : le Canada se hisse au 6e rang mondial en 2011

Alors que la puissance éolienne mondiale a progressé de 21 % en 2011, selon les données annuelles publiées par le Global Wind Energy Council (GWEC), le Canada se classe au 6e rang mondial pour ce qui est de la nouvelle puissance éolienne installée.

En 2011, le secteur éolien au niveau mondial a installé plus de 41.000 MW de nouvelles turbines, un niveau record. La puissance installée totale toujours à l’échelle de la planète s’élevait à plus de 238.000 MW à la fin de l’année dernière. Actuellement, environ 75 pays dans le monde possèdent des installations éoliennes d’ordre commerciales, dont 22 dépassent déjà le seuil de 1 GW.

Au Canada plus spécifiquement, le secteur de l’énergie éolienne a connu une année record en 2011 grâce à l’ajout d’une nouvelle puissance éolienne d’environ 1.267 MW aux réseaux provinciaux, ce qui représente un investissement de 3,1 milliards de dollars (CAD). Le Canada a terminé l’année 2011 avec un total de 5.265 MW de puissance éolienne installée, ce qui le place au 9e rang mondial en puissance cumulée. Durant cette même période, de nouveaux projets éoliens ont été construits et mis en service en Colombie-Britannique, en Alberta, en Saskatchewan, au Manitoba, en Ontario, au Québec, au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse.

"En 2011, le secteur éolien du Canada a connu une année record au cours de laquelle la marque des 5 000 MW a été franchie. Le Canada, et plus particulièrement l’Ontario, commence à être considéré par les investisseurs internationaux intéressés par l’énergie éolienne comme une destination offrant un important avantage concurrentiel. Conserver cette réputation exigera des engagements soutenus par rapport à des cibles ambitieuses en matière de développement de l’énergie éolienne et une politique-cadre stable. Le Canada continue de renouveler ses ressources électriques, et l’énergie éolienne jouera un rôle de plus en plus important dans la production d’une électricité fiable, propre et économique", a déclaré Robert Hornung, président de l’Association canadienne de l’énergie éolienne (CanWEA).

Au rythme actuel, le secteur de l’énergie éolienne du Canada dépassera facilement le seuil des 10.000 MW de puissance installée totale d’ici 2015

On s’attend à ce que 2012 constitue une autre année record au chapitre du développement de l’énergie éolienne au Canada avec la mise en service prévue de nouveaux projets représentant environ 1 500 MW au Québec, en Ontario, en Alberta, en Colombie-Britannique, à l’Île-du-Prince-Édouard et en Nouvelle-Écosse.

Puisque, selon les prévisions, la croissance devrait se poursuivre à un niveau similaire au cours des quatre prochaines années, le secteur de l’énergie éolienne du Canada devrait facilement dépasser le seuil des 10.000 MW de puissance installée totale d’ici 2015. Par conséquent, le Canada reste en bonne voie d’atteindre l’objectif national fixé par la CanWEA dans son document La force du vent, soit faire en sorte que l’énergie éolienne comble 20 % des besoins en électricité du pays d’ici 2025.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Puissance éolienne : le Canada se hisse au 6e rang mondial en 2011"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
renewable
Invité

En France, grace à l’acharnement du lobby pro-nucléaire dès qu’il s’agit d’énergie alternative, on a installé à peine 850MW en 2011 et sans doute encore moins cette année, peut-être 700MW, avec une tendance à la baisse si rien n’est fait pour les années suivantes. Le Canada va réussir, avec ses 20Millions d’habitants, à nous dépasser et à intérer dans son mix une part très importante d’éolien tout en restant un gros exportateur à destination des US.

Pastilleverte
Invité

D’un côté, ils exploitent des hydrocarbures non conventionnels, d’un autre les ENR, et c’est pas l’espace qui manque dans ce pays ! Avec un peu de chance ils vont dépolluer les exploitations d’extraction de sables bitumineux avec de l’énergie éolienne, ça fera plaisir à renewable.

michel123
Invité

Les gens intelligents savent bien que les ressources doivent être diversifiées et qu’opposer les énergies est un non sens si elles sont valables et fiables . Les plus virulents opposants à l’éolien sont les particuliers qui veulent de l’énergie bon marché sans avoir à subir aucune contrainte d’ordre environnemental . Les bruits réels ou fantasmés , les nuisances visuelles ou fantasmées leur font faire des convulsions .

wpDiscuz