Enerzine

Quand la centrale thermique carbure au lignite sec

Partagez l'article

Le lignite sec contient environ 70% moins d’eau que le lignite normalement utilisé dans les centrales thermiques. Sa combustion permettrait d’obtenir une réduction substantielle des émissions de gaz carbonique par kWh produit. La conversion des centrales thermiques alimentées au lignite sec nécessitera des changements au niveau de la configuration des chaudières.

Un projet ayant pour objectif l’optimisation de la combustion du lignite sec dans des centrales conventionnelles est actuellement mené dans le contexte d’une collaboration entre le CSIRO, les compagnies TRUenergy, International Power Loy Yang B, Hazelwood, Loy Yang Power et l’université Monash. La conversion de chaudières actuellement en opération dans la centrale thermique de Yallourn, dans le Victoria, a été modélisée à l’aide d’un programme de simulations numériques d’écoulements de fluides (CFD-computational fluid dynamics). Un modèle réduit 1/20 de la chaudière modifiée a également été construit afin de vérifier les caractéristiques de la combustion prédites par le modèle numérique.

Le modèle numérique doit pouvoir reproduire précisément trois caractéristiques importantes de la combustion du lignite sec: le mouvement du charbon et du gaz dans la chaudière, la cinétique de la combustion et les mécanismes de transfert de chaleur. Les vitesses de flux prédites par la modélisation sont validées à partir des vitesses de flux mesurées à l’intérieur du modèle réduit. Le modèle numérique aidera les compagnies à reconfigurer leurs chaudières existantes et à optimiser les rendements obtenus avec la nouvelle configuration.


BE Australie numéro 64 (19/06/2009) – Ambassade de France en Australie / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/59566.htm


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    4 Commentaires sur "Quand la centrale thermique carbure au lignite sec"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Lopez
    Invité

    On aimerait bien savoir en quoi le fait qu’il y ait moins d’eau dans ce lignite , produit moins de CO2 à la combustion ?

    ferdi
    Invité

    Parceque l’eau absorbe la chaleur produite lors de la combustion. Il y a donc une diminution du potentiel thermique transmit au circuit primaire. Si on enlève l’eau, le rendement est plus élevé, donc à production constante d’électricité on produit moins de co2.

    Momo
    Invité

    Tout morceau de bois sec brule mieux que le meme mouille et surtout que le meme  » vert  » , bourre de seve! C’est bien la le principal inconvenient de toute recuperation d’energie par combustion de biomasses , contenant toutes de l’eau par definition …

    Lopez
    Invité

    Merci pour vos précisions qui répondent à ma question !

    wpDiscuz