Quand la Norvège rachète les sociétés européennes

C’est ainsi qu’elle a crée un Pétroleum Fund géré par la Norges Bank suivant des principes éthiques stricts fixés par les pouvoirs publics norvégiens dont j’avais eu l’occasion de vous parler. Ce fond souverain en quelque sorte, l’un des premiers, est désormais à la tête de 260 milliards d’Euros, bien plus que notre Fond de Réserve des Retraites que Nicolas Sarkozy aimerait bien transformer en un fond souverain français.Il est investi en action à 60 % mais,limite sa participation dans chaque entreprise individuelle à 10 % de son capital maximum.

Il est présent sur toutes les places boursières importantes dont celle de Paris.Il vient de se renforcer dans les sociétés du CAC 40 et en possède désormais pour 12 milliards de dollars après un investissement supplémentaire dans 5 poids lourds de notre côte,Total, Société Générale, Carrefour , ArcelorMittal et Alcatel Lucent. Est ce un signe de confiance dans ces sociétés ou le constat qu’ellles sont descendu si bas qu’elles valent le coup à acheter? Un peu des deux probablement.

Grâce à cet investissement supplémentaire; le Pétroleum Fund Norvégien est devenu le premier fonds de la Bourse de Paris.

Autres participants en hausse ces temps derniers à la Bourse de Paris, les fonds américains qui ont fortement progressé de 18 à 24 % aujourd’hui.Les américains représentent plus du tiers des fonds ouverts d’Alstom, d’EADS, d’EDF, de Michelin, de Pernod Ricard,de Renault,de Schneider de Véolia ou de STMicroelectronic.

Merci à la Norvège de soutenir notre Bourse et nos entreprises au moment où elles en ont bien besoin…

[ Archive ] – Cet article a été écrit par CaDerange

Partagez l'article

 



Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz