Quand le lisier de porc rime avec gaz naturel

Décidément le lisier de porcs devient un sujet très énergétique. Nous vous parlions récemment de la possible transformation du lisier en pétrole.

Cette nouvelle brève concerne cette fois ci nos amis bretons. Dans le centre Bretagne, une usine de méthanisation devrait être mise en service fin 2007, pour retraiter quelques 70 000 tonnes de lisiers de porc et les boues résiduelles de l’industrie agroalimentaire.

L’usine aura coûté 12 millions d’euros, dont 39 % sont pris en charge par les collectivités et organismes publics, Ademe et Agence de l’eau en tête. Les revenus générés proviendront à la fois des industriels et des agriculteurs qui sont actionnaires et clients. Les 2,5 à 3 millions d’euros de chiffre d’affaires escomptés devraient couvrir les charges d’exploitation de huit salariés, ainsi que le remboursement des emprunts, sans compter l’électricité auto-consommée.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Quand le lisier de porc rime avec gaz naturel"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Colette
Invité

Bonjour! j’ai une porcherie et je voudrais connaître le processus de fabrication du biogaz à partir du lisier de porc. Merci

wpDiscuz