Quand les voitures rouleront à la paille !

Une entreprise canadienne, Iogen Corp., est à l’origine d’une nouvelle technologie permettant de produire de l’éthanol cellulosique à partir de la paille de blé. Fondée en 1974 à Ottawa, la société a fait d’importants investissements dans les techniques enzymatiques de traitement des fibres au cours des trente dernières années. Ces investissements lui ont permis de devenir le chef de file mondial dans l’utilisation industrielle des technologies enzymatiques.

L’usine peut traiter jusqu’à 40 tonnes de paille de blé chaque jour. Elle utilise des enzymes produites par une installation de fermentation adjacente et fonctionnant 24h/24, 7 jours sur 7. Le procédé de conversion utilisé et mis au point par Iogen Corporation se déroule en quatre étapes.

Début 2006, la société Volkswagen, en collaboration avec Shell, a annoncé vouloir participer à une étude de faisabilité sur la construction d’une usine basée sur le procédé Iogen, en Allemagne.

(src : Communiqué de presse – Iogen)
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz