Quand obésité rymme avec surconsommation de pétrole

Selon une estimation réalisée à l’Université de l’Illinois à Urbana Champaign (UIUC), l’augmentation du poids moyen des américains serait responsable d’une surconsommation de près de 4 milliards de litres de carburant chaque année, soit un coût supérieur à 2 milliards de dollars.

Bien qu’approximatif, ce résultat serait un indicateur supplémentaire des impacts économiques substantiels du surpoids des américains. Une étude réalisée en 2004 par les Centers of Disease Control avait évalué à 275 millions de dollars le coût du surpoids pour les compagnies aériennes en 2000.

Il se pourrait cependant, comme le soulignent d’autres experts, que cette surconsommation constitue un effet marginal par rapport au contenu énergétique du surcroît de nourriture à l’origine de l’entretien du surpoids.

Il est vrai que le volume de carburant évalué par UIUC ne correspond qu’à 3 jours de consommation de carburant des USA. Selon les calculs d’UIUC, une perte de poids de 40 kg permettrait d’économiser 68 litres de carburant en un an. Ce chiffre est à comparer aux 1500 litres d’équivalent pétrole que l’on estime engloutis dans la ration alimentaire annuelle de chaque américain.

 
Cette information est un extrait du BE Etats-Unis numéro 54 du 2/11/2006 rédigé par l’Ambassade de France aux Etats-Unis. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com
Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz