Quotas de CO2 : 6 % de réduction pour 2008-2012

La France a transmis vendredi dernier à la Commission européenne son plan national d’allocation de quotas (PNAQ) pour la période quinquennale 2008-2012. Il fait suite à celui de 2005-2007. Ce plan prévoit d’allouer à une douzaine de secteurs industriels dont celui de la production d’énergie, un volume maximal global de 150,6 millions de tonnes de CO2 (MtCO2) chaque année et durant la durée du plan.

Ce nouveau plan national d’allocation de quotas de dioxyde de carbone a pour but de réduire de 6 % les émissions polluantes. La mise en oeuvre de plans nationaux d’allocations de quotas fait suite à la ratification par les pays membres de l’Union européenne du protocole de Kyoto.

Rappelons que ce traité a pour objectif principal de lutter contre l’émission des gaz à effet de serre dont le dioxyde de carbone (CO2) qui est en grande partie responsable du réchauffement climatique global de notre planète.

La concentration de certains gaz à effet de serre a augmenté au fil des années, principalement à la suite d’activités humaines, comme :

  • Utilisation de combustibles fossiles, ce qui augmente les concentrations en dioxyde de carbone
  • Elevage de bovins et d’ovins, ce qui augmente la production de méthane
  • Utilisation des CFC dans les systèmes de réfrigération et climatisation
  • Le dioxyde de carbone est le sujet du Protocole de Kyoto
  • Le protoxyde d’azote et le méthane sont également pris en compte dans les accords internationaux, mais pas l’ozone
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz