Enerzine

Raccordement éolien : 309 MW au troisième trimestre

Partagez l'article

Le Tableau de bord "éolien-photovoltaïque" concernant le troisième trimestre 2009 a été publié par le Commissariat général au développement durable.

Le parc éolien s’accroît toujours et le rapport souligne un raccordement sur les trois premiers trimestres 2009 d’une puissance de 774 MW, soit un gain de 309 MW pour le seul troisième trimestre. Par ailleurs, quatres régions (Picardie, Lorraine, Bretagne, Centre) connues pour posséder un taux d’installation assez élevé totalisent à elles seules 56% des nouvelles puissances raccordées en 2009.

Le petit éolien – d’une puissance inférieure à 36 kW – concerne quant à lui 180 installations pour une puissance de 1,6 MW.

 
France : 309 MW de raccordement éolien en septembre
 
La puissance raccordée cumulée est de 4 311 MW (+ 22 % par rapport au 31/12/2008) pour 659 installations (cf tableau ci-dessous).
 
France : 309 MW de raccordement éolien en septembre

La production électrique s’élève à 4,8 TWh pour les trois premiers trimestres 2009 (en hausse de 0,8 TWh par rapport à cette même période 2008), soit une part quasi stable de la production électrique nationale à 1,2 %.


Le parc photovoltaïque
a plus que doublé depuis la fin de l’année 2008, avec 92 MW raccordés au cours des trois premiers trimestres 2009, soit un gain de 38 MW pour le seul troisième trimestre.

La puissance raccordée cumulée est de 174 MW (+ 112 % par rapport au 31/12/2008) pour 32 176 installations (cf tableau ci-dessous).

Son développement s’accélère dans de nombreuses régions (notamment Aquitaine, Bretagne et Midi-Pyrénées) et se renforce dans les régions déjà bien pourvues : Provence-Alpes-Côte d’Azur, Languedoc-Roussillon et Pays de la Loire. Le rythme est également soutenu dans les DOM, en particulier en Guadeloupe.

Au 30 septembre 2009, les 304 installations métropolitaines d’une puissance supérieure à 36 kW représentent 33 % des puissances raccordées (soit 46 MW). Parmi celles-ci, seules 17 installations ont une puissance supérieure à 250 kW pour une puissance totale de 20 MW.

France : 309 MW de raccordement éolien en septembre
 

 


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    9 Commentaires sur "Raccordement éolien : 309 MW au troisième trimestre"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Nature
    Invité

    1,2 % de l’électricité française !!! Combien de machines dans nos paysages? Quelle surface occupée visuellement par ces machines ?   Le jeu en vaut-il la chandelle ?Où plutôt les mâts de 140 M; de haut.  

    Pastilleverte
    Invité
    et oui, cher nature, qu’on le veuille ou non, c’est l’électro nucléaire qui a le meilleur rendement surface occupée/production/coûts, malgré quelques « petits » problèmes…. investissements lourds et longs, uranium = matière première non renouvelable , bien que non émettrice (directe) de CO2, quelques soucis de retraitement de sdéchéts, et toujours un risque de prolifération pour les fous d’Allah (bien que non arabes) , ou les fous tout court Autre matière première permettant une énergie à excellent rapport volume/rendement/prix (si si) : le pétrole… avec quelques « petits » problèmes…. ressource fossile, problèmes géo politique, pollution, CO2 etc, etc remarquez, à force de doubler tous… Lire plus »
    Edc
    Invité

    tout le monde peut installer des éoliennes là où le vent ne souffle pas ou peu …. … à grand coup de subventions. Tant qu’il n’y aura pas les taux de charge accompagnant systématiquement  les puissances installées … on sera dans la propagande !!!! L’avenir nous le dira, mais c’est une grande arnaque pour le contribuable !!!

    couposanto
    Invité

    Parler de taux de charge pour une éolienne qui vient juste d’être raccordée n’a pas trop de sens car ce n’est pas une valeur donnée pour un emplacement. Mais pour l’éolien déjà raccordé, le MW ne veux plus rien dire (zone plus ou moins venteuse) et la production d’énergie serait plus logique. Est ce une propagande? Oui. Est ce une arnaque pour le contribuable français? Seul les chiffres de production pourront le dire.

    Edc
    Invité
    Il est dommage voir triste de devoir s’en remettre à l’avenir pour savoir si on va se faire arnaquer ou pas … Normalement, des études de vents doivent être établies toute installation … et des subventions devraient être proportionnelles à ces données faites par des organismes d’état indépendants (ce que ne fait pas l’ADEME, le « lubrifiant » des promotteurs éoliens) … dommage que la tempérance et la réflexion soient terrassée par l’urgence écologique savamment entretenue des lobbys verts … Pleins d’associations prédisent déjà des taux de charge d’à peine 10% dans certains villages dévastés par les affreux moulins … les paysans… Lire plus »
    Edc
    Invité

    Les éoliennes échappent aux lois Montagne et Littoral. Il est abusif de parler de puissance installée alors que les lois de protection de l’environnement sont bafouées.

    Sicetaitsimple
    Invité
    Au risque de surprendre certains (ils se reconnaitront), je pense que l’éolien terrestre dans un premier temps, offshore dans un deuxième ont beaucoup d’avenir. Il est normal qu’en France, les chiffres de production soient aujourd’hui encore modestes. De toutes façons, ils ne monteront pas au ciel, mais l’Espagne fait aujourd’hui 15% de sa production annuelle en éolien, en étant très peu interconnectée, ça prouve que c’est techniquement possible sans problème majeur, m^me si le GRT espagnol doit serrer les fesses de temp en temps! Au-delà, c’est un problême de coût pour le cochon de payant (nous tous)…A ce jeu là,… Lire plus »
    Edc
    Invité

    mouais … comme d’hab, on n’a pas les mêmes chiffres …. mais qu’importe … 40 Milliards d’euros de subventions, c’était mieux de les mettre dans d’autres projets énergétiques plus respectueux des hommes. Le prix de l’éolien est biaisé du point de vue écologique, puisque pour l’instant son déploiement n’est pas du développement durable … Le jour où vous mettrez des éoliennes en respectant loi montagne-littoral, avec subventions indexées sur taux de charge, et avec référendum local systématique, on en reparlera, et tout le monde sera content …. pour l’instant, c’est de la propagande, et pis c’est tout.

    Edc
    Invité

    Au moins les anglais ont tout compris et ils ne saccagent pas leur montagnes et leurs campagnes ….

    wpDiscuz